Tropic Business Summit 2022
Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

SECTEUR DE L’EAU EN AFRIQUE | 30 milliards USD à mobiliser



Plusieurs chefs d'État et personnalités de premier plan d'Afrique et du Nord ont lancé un appel à un investissement urgent dans le secteur de l'eau et de l'assainissement en Afrique.

Plus de 300 millions d'Africains n'ont pas accès à l'eau potable et plus de 700 millions vivent sans accès à de bonnes installations sanitaires. Si aucune mesure n'est prise, le changement climatique aggravera les pénuries d'eau et entraînera davantage d'insécurité alimentaire, de maladies, de déplacements humains et de conflits, et entravera le développement économique du continent.

« Actuellement, seuls 10 à 19 milliards de dollars US sont investis chaque année dans le secteur de l’eau ce qui est en deçà du montant de 30 milliards de dollars américains requis pour répondre aux besoins en eau du continent d'ici 2030. Il y a donc lieu de combler ce déficit en intensifiant le plaidoyer et surtout l’action, si nous voulons être au rendez-vous de 2030 », a déclaré Macky Sall lors de l'inauguration du Panel international de haut niveau sur les investissements dans le secteur de l'eau pour l'Afrique, en marge du Sommet de haut niveau des chefs d'État sur la mise en œuvre de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique COP27 à Charm el-Cheikh, en Égypte, le 8 novembre 2022.

L'objectif du Panel est de mobiliser 30 milliards de dollars par an d'ici 2030, afin de mettre en œuvre le Programme continental d'investissement dans le secteur de l'eau en Afrique. Le panel élaborera un rapport de haut niveau et un plan d'investissement pour la Conférence des Nations unies sur l'eau de 2023 et les chefs d'État de l'Union africaine, comprenant des orientations et des recommandations pour les pays africains sur la manière de mobiliser des ressources afin de combler le déficit d'investissement dans l'eau en Afrique. Les niveaux d'investissement actuels, de 10 à 19 milliards de dollars US, sont insuffisants pour répondre aux besoins de production alimentaire, d'assainissement et d'industrialisation de la population en croissance rapide du continent.

Le Panel est co-présidé par le Président de la République du Sénégal en sa qualité de Président de l'Union africaine (UA), Hage Geingob, Président de la République de Namibie, et Mark Rutte, Premier Ministre des Pays-Bas. Jakaya Kikwete, ancien président de la République unie de Tanzanie, est le coprésident suppléant du groupe. Ainsi, au moins 30 milliards USD sont nécessaires pour atteindre l'objectif de développement durable n° 6 relatif à l'eau et à l'assainissement, et il faudra trouver des sources de financement innovantes, ainsi que renforcer la gouvernance et la capacité des structures institutionnelles pour garantir leur utilisation efficace.

« Le panel est une plateforme permettant d'orienter les discussions sur les priorités en matière d'investissements dans le secteur de l'eau avant la conférence des Nations unies sur l'eau de 2023. Nous espérons qu'il guidera les gouvernements africains et les partenaires de développement dans leur travail collectif en faveur de l'action dans le secteur de l'eau, afin d'accélérer les progrès vers tous les objectifs de développement durable liés à l'eau », a déclaré Mark Rutte.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.

Hollywood Movies