Le gouvernement danois a accordé une subvention de 30,1 millions de dollars à la Facilité africaine de l'eau gérée par la Banque africaine de développement pour améliorer l'accès à une eau de qualité et à un assainissement pour les Africains vivant dans quatre pays arides et sujets à la sécheresse. 

La subvention bénéficiera aux habitants des zones rurales du Burkina Faso, du Mali, du Niger et de la Somalie dans le cadre du programme Améliorer l'accès à des services d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement résilients au climat dans le Sahel et la Corne de l'Afrique . La subvention devrait couvrir la période jusqu'en 2025. Le programme comprend la réhabilitation, l'extension et la protection climatique des systèmes d'approvisionnement en eau, des installations d'assainissement et de lavage des mains.

« Nous sommes particulièrement heureux de contribuer à ce programme, qui s'aligne pleinement sur la nouvelle stratégie danoise de coopération au développement appelée « Le monde que nous partageons », a déclaré Tobias von Platen-Hallermund, conseiller en chef au ministère danois des Affaires étrangères. L'un des piliers stratégiques de cette stratégie est l'adaptation au changement climatique et l'amélioration de l'accès à l'eau potable afin que les ménages vulnérables continuent d'avoir accès à l'eau potable malgré les chocs liés à l'eau tels que les inondations ou les sécheresses.

Le programme devrait stimuler la reprise après la pandémie de Covid-19 dans les quatre pays cibles, en partie en mobilisant de nouveaux investissements dans des infrastructures d'eau et d'assainissement résilientes au changement climatique. « Le lavage régulier des mains à l'eau et au savon est une première ligne de défense essentielle contre le virus. Malheureusement, même aujourd'hui, des millions de personnes dans le monde n'ont pas accès à de l'eau potable et à des installations de lavage des mains », a noté von Platen-Hallermund. 

Osward Chanda, directeur de la Banque africaine de développement pour le développement de l'eau et de l'assainissement, a salué le financement danois, qui offrira une meilleure hygiène et un meilleur accès à l'eau et à l'assainissement à environ un million de personnes. Le programme fournira également une assistance technique aux institutions et soutiendra les efforts visant à réduire les risques d'inondation et de sécheresse liés au climat dans les pays cibles.