Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

CAP-VERT | Cabeólica joue sa partition



Cabeólica exploite quatre parcs éoliens sur les îles capverdiennes de Santiago (9,35 MW), São Vicente (5,95 MW)), Sal (7,65 MW) et Boa Vista (2,55 MW). Son objectif est de diversifier la matrice énergétique du Cap-Vert, stabiliser le réseau et réduire la facture d’importation d’énergie de l’archipel. Et force est de constater que l’entreprise est parvenue à sortir son épingle du jeu ces dernières années.

Les quatre parcs de Cabeólica totalisent environ 25,5 MW de capacité installée. Grâce à ce projet, le taux de pénétration des énergies renouvelables est passé de 2% à 20% au Cap-Vert, relève Bruno Lopes, directeur financier de Cabeólica. Cette dernière qui a été fondée par Helder Andrade, un ingénieur mécanique spécialisé dans l'énergie éolienne qui a fait ses études supérieures au Brésil avant de revenir au pays.

Le projet de Cabeólica représente environ 28% de la part marché nationale en termes de production d’énergie. Le taux de pénétration global est estimé aujourd’hui à plus de 15%. Le taux de disponibilité du projet dépasse les 98% contre une disponibilité contractuelle de 95%.  Sur le plan environnemental, la société soutient que les impacts sur les émissions de gaz à effet de serre ont été significatifs ainsi que sur les ressources énergétiques durables. 

Pour la mise en œuvre du projet, Helder Andrade a obtenu le soutien de la Banque africaine de développement qui a apporté une garantie de prêt à long terme de 15 millions d’euros, soit près d’un quart de son coût total, qui s’élève à 64 millions d’euros. Par ailleurs, le projet dispose d’un programme d’enseignement dédié à l’enseignement des sources d’énergie propre et de l’efficacité énergétique aux élèves de quatrième année dans le but d'améliorer la valeur des ressources naturelles existantes du Cap Vert.

Cabeolica affirme aussi avoir parrainé un certain nombre de programmes et d'initiatives importants alignés sur les valeurs environnementales de l'entreprise, ainsi que des programmes axés sur le développement et l'inclusion des communautés. A savoir qu’à l’échelle de son territoire, le Cap-Vert a doublé sa capacité installée à quelque 200 MW, contribuant ainsi à la réduction des coupures d’électricité et à un accès augmenté pour les populations par l’extension du réseau électrique.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.