GITEX AFRICA
Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

COOPERATION | La France et Djibouti discutent énergie



Le ministre de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles, Yonis Ali Guedi a rencontré dernièrement la nouvelle ambassadrice de France à Djibouti, Dana Purcarescu, accompagnée de Gilles Petit de la Villeon, 2ème conseiller de l’Ambassade de France à Djibouti. Les relations bilatérales et de coopération, qualifiées d’historiques et privilégiées, qui lient les deux pays ainsi que les voies et moyens de les renforcer davantage notamment dans le domaine énergétique ont été au centre des échanges entre les deux parties.

En effet, les discussions entre le ministre et la diplomate française ont porté essentiellement sur l’importance du développement des énergies renouvelables à Djibouti, la mise en œuvre du Projet Efficacité Energétique des Bâtiments Administratifs (PEEB), financé par l’AFD (Agence Française de Développement) et le renforcement de la coopération dans le domaine du développement de l’énergie géothermique.

Le partenariat entre l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) française et la DEME (Direction de l’Efficacité et la Maîtrise de l’Energie) du Ministère de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles, le développement de l’énergie à partir de la biomasse ou encore la politique de libéralisation de la production énergétique ont été aussi abordés.

Pour Yonis Ali Guedi, « eu égard à l’énorme potentiel en énergies renouvelables dont dispose notre pays et conformément à la Vision Djibouti 2035 du Président de la République, Ismail Omar Guelleh, nous misons sur le développement de ces énergies propres qu’elles soient éoliennes, solaires ou encore géothermiques dans notre pays, et ce, afin d’atteindre l’objectif de 100% de production d’énergies vertes et un taux d’électrification de 100% de la population à l’horizon 2035 ». Et d’ajouter que « cela nous permettra non seulement de répondre pleinement aux besoins énergétiques de nos concitoyens mais aussi de disponibiliser une énergie abondante et moins chère nécessaire pour booster l’essor industriel de notre pays ».

L’ambassadrice française a aussi été informée de la « disponibilité pleine et entière » de Djibouti « à accueillir les investisseurs français intéressés à investir dans les secteurs des énergies renouvelables et des hydrocarbures ».  Selon toujours le ministre, au regard du nombre important de navires qui empruntent le détroit de Bab El-Mandeb et de leurs besoins en carburant, la construction des cuves et des réservoirs de stockage des produits pétroliers à Djibouti s’avère indispensable en vue d’approvisionner ces navires en carburants. Il s’agit, en effet, d’un marché porteur à fort potentiel qui nécessite le déploiement d’investissements massifs.

Pour sa part, Dana Purcarescu a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer la transition énergétique pour qu’il y ait plus de résilience face aux chocs climatiques. Elle a par ailleurs informé le ministre de son engagement à travailler pour attirer davantage les investisseurs français dans le secteur énergétique de Djibouti. L’ambassadrice française a aussi assuré le ministre sur sa volonté d’apporter tout appui nécessaire afin de parvenir à l’installation du Centre STAR-C de l’Alliance Solaire Internationale (ISA) à Djibouti, un centre dédié aux programmes de formation sur les produits, applications et services solaires, aux tests et certifications des composants solaires conformément aux normes et standards internationaux ainsi qu’aux études et expertises axées sur le développement des énergies solaires.

Les discussions ont ensuite été étendues à d’autres sujets notamment la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat, le rôle important joué récemment par la France lors de la COP 27 à Charm El-Sheikh, en Egypte, la sécurité ou encore l’importance du mix énergétique dans le contexte international actuel marqué par la crise énergétique. A noter que Mahdi Waberi Hassan, conseiller technique du ministre, Gouled Mohamed Djama, directeur de l’Energie et Saida Omar Abdillahi, directrice de l’Efficacité et de la Maîtrise de l’Energie ont pris part à cet entretien.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.