Tropic Business Summit 2022
Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

GARANTIE DES INVESTISSEMENTS | La CGP renforce son engagement



Dans un contexte où il est de plus en plus urgent de disposer d’instruments permettant de dé-risquer les investissements en Afrique, les six partenaires de la Plateforme de co-garantie pour l’Afrique (CGP) ont affirmé le renforcement de leur engagement en faveur d’une meilleure optimisation des produits de garantie et d’assurance, afin d’accroître le commerce et les investissements en Afrique. 

Les partenaires se sont engagés à élargir le soutien direct aux transactions pour des projets spécifiques, notamment le développement des infrastructures et l’optimisation des bilans par le partage des risques. Ils développeront des produits nouveaux et hybrides pour traiter des questions telles que le commerce intrarégional, les crises actuelles de l’alimentation et des engrais, et une couverture renforcée pour les investissements dans les infrastructures, les partenariats public-privé, ainsi que les États et situations fragiles ou en transition. La CGP travaillera également avec les parties prenantes pour renforcer les capacités dans l’utilisation d’instruments d’atténuation des risques qui améliorent la préparation et la bancabilité des projets.

Les partenaires sont la Banque africaine de développement, l’Agence africaine d’assurance commerciale (ATI), l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD), GuarantCo (qui fait partie de PIDG, le Private Infrastructure Development Group), la Société islamique pour l’assurance des investissements et des crédits à l’exportation (ICIEC), et Afreximbank, qui a accueilli la réunion du comité directeur.

Kofi Asumadu-Addo, directeur des garanties et des financements spécialisés de Afreximbank, soutient qu’en cette période critique, la CGP est plus que jamais nécessaire. « La pandémie de Covid-19, la crise ukrainienne et les défis macroéconomiques qui en découlent pour le continent requièrent une action urgente de notre part en notre qualité de prestataires de services d’atténuation des risques », a-t-il lancé avant d’indiquer que les partenaires de la plateforme ont la capacité de répondre de manière adéquate et appropriée pour aider à dé-risquer et à attirer des investissements dans et sur l’ensemble du continent. « Nous devons mettre tout cela à profit pour réduire le déficit de financement du commerce et de l’investissement. Afreximbank soutient la CGP — mais nous voulons voir des résultats plus concrets. »

Max Ndiaye, directeur par intérim des syndications, du cofinancement et des solutions clients de la Banque africaine de développement, a déclaré pour sa part que cette plateforme a été lancée en 2018 par le président de la BAD et les hauts dirigeants des autres partenaires pour aider à combler le déficit flagrant en matière d’atténuation des risques en Afrique, qui empêche de conclure davantage d’accords commerciaux et d’investissement. « L’urgence n’a fait que croître depuis lors. Nous avons besoin d’une plateforme axée sur les transactions qui réponde réellement aux besoins de nos parties prenantes », a-t-il poursuivi.

Pour Benjamin Mugisha, directeur de la souscription de ATI, la plateforme tire parti des forces de chaque membre pour fournir des solutions proactives afin de répondre aux besoins de l’Afrique. « La plateforme de co-garantie a une occasion unique de créer une synergie entre la vision et le mandat communs de ses membres et s’est engagée à le faire de manière proactive à l’avenir. La plateforme tirera parti des forces de chaque membre pour fournir des solutions proactives afin de répondre aux besoins du continent. »

Ibrah Wahabou, responsable Infrastructure et Connectivité de l’AUDA-NEPAD, Ben Storrs, directeur associé de GuarantCo, et Bessem Soua, chef de division Afrique subsaharienne et Europe de l’ICIEC, sont aussi déclaré que la plateforme de co-garantie est une occasion unique pour les partenaires multilatéraux de travailler ensemble sur le renforcement des capacités d’atténuation des risques afin de dé-risquer les investissements et le commerce en Afrique. Les partenaires se sont mis d’accord sur des priorités et des mesures concrètes pour porter la plateforme à un niveau supérieur et assurer une réponse collective et coordonnée aux besoins du continent. A savoir que les partenaires ont également lancé le site internet de la CGP afin de fournir des informations sur la plateforme et ses institutions partenaires. Le site contient également une adresse électronique pour soumettre des transactions et des requêtes.

Rappelons, enfin, que la Plateforme de co-garantie pour l’Afrique est un mécanisme basé sur les transactions, créé pour résorber l’écart de perception des risques en Afrique et accroître le financement des projets de commerce et d’investissement grâce à une meilleure utilisation des garanties et des assurances. Créée en 2018, la réserve actuelle de la plateforme comprend des projets de commerce et d’investissement dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture, de la santé et des infrastructures dans toute l’Afrique. La Banque africaine de développement héberge le secrétariat de la CGP.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.

Hollywood Movies