Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

FINANCE - AFRIQUE CENTRALE | L’ASEA se retrouve en présentiel



Tenue de la 10ème édition de la rencontre annuelle dénommée Building African Financial Market (BAFM) de l’ASEA (African Securities Exchanges Association) cette semaine. Cet évènement, qui se tient pour la première fois en Afrique Centrale, au Cameroun, marque le retour des réunions en présentiel de l'association depuis le déclenchement de la crise sanitaire de la Covid-19.

La réunion a été placée sous le haut patronage du Premier Ministre de la République du Cameroun, représenté à cette occasion par le Ministre des Finances. La cérémonie d’ouverture a vu la participation des hautes autorités administratives du pays hôte, des représentants des Institutions de la CEMAC, dont la BEAC et la COSUMAF.

Selon les explications fournies, le choix de la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale (BVMAC) pour accueillir la rencontre 2022 n’est pas fortuit. Il traduit « la volonté et l’aspiration profonde de l'association d’accompagner le développement de l’activité boursière dans toutes les régions du continent ». L’Afrique Centrale, de par son poids économique, ses atouts en matière d’intégration et ses ambitions de développement tels que projetés dans le Programme Economique Régional (PER) adopté par les Chefs d’Etat de la sous-région en 2019 mérite une attention particulière de la part des bourses africaines.

A savoir que l’ASEA a été fondée en 1993 et regroupe actuellement 27 membres ordinaires et 3 institutions de marché en tant que membres observateurs Elle compte en actuellement plus de 2000 sociétés cotées pour une capitalisation totale de plus de 1 600 milliards de dollars américains représentant 63% du PIB du continent.

Selon l’association, elle a pour mission principale de contribuer significativement au développement des marchés des capitaux africains. Sa vision est de permettre aux Bourses du continent d’être des acteurs clés de la transformation économique et sociale de l'Afrique. Elle vise également à développer la collaboration entre ses membres, à améliorer la compétitivité mondiale des Bourses africaines et à fournir une plateforme adéquate pour la mise en place d’un réseau pour les échanges d'informations.

Le BAFM, pour sa part, est présentée comme l’un des rendez-vous les plus importants de l’ASEA. En effet, il permet aux différents acteurs de l’écosystème des marchés de capitaux africains d’échanger sur des thèmes d’actualité et de proposer des solutions concrètes pour le développement des marchés de capitaux en Afrique. Ce séminaire est également une occasion de partage d’expérience entre les acteurs de l’écosystème. Pour cette édition, le thème retenu est : « Optimisation du cadre réglementaire comme levier de développement des marchés financiers en Afrique ».

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.