Tropic Business Summit 2022
Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

INFRASTRUCTURES VERTES | Trois entités s’allient



La Banque africaine de développement (BAD), Africa50 et le Forum africain des investisseurs souverains (ASIF) ont signé une lettre d’intention à travers laquelle ils expriment leur volonté de développer ensemble des projets d’infrastructures vertes et résilientes au changement climatique dans toute l’Afrique. 

Selon le communiqué commun qui a suivi la séance de signature, les trois entités travailleront de commun accord pour stimuler le financement et le développement des compétences et de l’expertise dans le secteur des infrastructures. La cérémonie a eu lieu cette semaine lors du lancement du Forum africain des investisseurs souverains. 

Le directeur général d’Africa50, Alain Ebobissé, et le vice-président de la Banque africaine de développement chargé du Secteur privé, de l’Infrastructure et de l’Industrialisation, Solomon Quaynor ont chacun, signé au nom de leurs institutions respectives. Le directeur général d’Ithmar Capital, Obaid Amrane, qui sera le premier président de l’ASIF, a signé au nom de la nouvelle initiative.

A savoir que sous le haut patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI du Maroc, dix investisseurs souverains africains ont décidé de créer l’ASIF. La nouvelle plateforme permettra d’accélérer la coordination afin de mobiliser des capitaux patients (liés aux investissements philanthropiques et la création de valeur) pour le développement du continent.

Parmi les signataires figurent Agaciro Development Fund du Rwanda, le Fonds souverain de Djibouti, le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), le Fonds souverain d’investissements stratégiques du Sénégal (FONSIS), Fundo Soberano de Angola (FSDEA), Ghana Infrastructure Investment Fund (GIIF), Ithmar Capital (Maroc), Nigeria Sovereign Investment Authority (NSIA) et The Sovereign Fund of Egypt (TSFE).

« Il s’agit d’une étape importante dans la mise en place d’une collaboration solide entre les partenaires adéquats pour répondre aux besoins substantiels de l’Afrique en matière de financement des infrastructures », a déclaré M. Ebobissé. M. Quaynor a déclaré pour sa part que « le partenariat de la Banque africaine de développement avec l’ASIF et Africa50 permettra de renforcer sensiblement la collaboration en matière de développement et de cofinancement de projets, de mobilisation de capitaux pour financer des infrastructures résilientes, vertes et durables et d’identification d’opportunités d’investissement pour promouvoir les infrastructures et l’industrialisation de l’Afrique. »

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.

Hollywood Movies