Tropic Business Summit 2022
Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

FESTIVAL DE CANNES | Coup d’œil sur la présence africaine



Le coup d’envoi du 75ème Festival du Cinéma de Cannes a été marqué par la projection d’une réalisation soudanaise. Un fait qui mérite d’être souligné malgré le fait que le continent ne soit pas en lice pour la grande compétition pour remporter la très convoitée Palme d’or. L’Afrique est aussi à Cannes à travers un pavillon et plusieurs films.

Force est de constater que les réalisations du continent noir sont rarement en compétition au Festival de Cannes. Et ce sera encore le cas cette année. Cependant, le cinéma africain compte profiter pleinement de ce rendez-vous pour aller de l’avant. Parmi les initiatives à signaler, l’aménagement du Pavillon Afriques du Village International du Festival.

Pour rappel, le cinéma du continent ne pouvait se faire connaitre auparavant que par le Short Film Corner. C’est donc avec un bel enthousiasme que l’ouverture de cet espace a été accueillie. Désormais dans des lieux plus propices aux rencontres, aux débats aux échanges en bord de mer, le Pavillon Afriques est devenu un point incontournable. 

Cette innovation, on la doit à Karine Barclais. Figure bien connue de la diaspora africaine, bien qu’originaire des Antilles, elle affirme avoir voulu concrétiser ce projet afin que le continent puisse bénéficier d’une meilleure visibilité durant les deux semaines du Festival du cinéma à Cannes.

Outre le pavillon, on notera aussi la forte présence de l'Afrique dans la sélection officielle de cette 75e édition. Les premières images diffusées sur le grand écran du Festival de Cannes 2022 venaient de l’Afrique. Quelques heures avant l’ouverture officielle, le premier film projeté mardi 17 mai pour la presse est intitulé For the Sake of Peace (Au nom de la paix). Ce documentaire, programmé en séance spéciale dans la sélection officielle, raconte « une histoire percutante et poignante au Soudan du Sud, pays rarement visible au cinéma », selon les commentaires de RFI.

La réalisatrice française Léonor Serraille est aussi sur la Croisette pour présenter son deuxième film Un petit frère, l’histoire de l’Africaine Rose qui s’installe à la fin des années 1980 avec ses deux fils dans la région parisienne. Les frères Dardenne, déjà double Palme d’or, ont également choisi de dresser le portrait de deux exilés africains, Tori et Lokita, un garçon et une adolescente. Sans oublier le combat entre Frère et Sœur d’Arnaud Desplechin où Marion Cotillard « va se retrouver de façon très surprenante au Bénin ». 

Tsutsué, une histoire ghanéenne racontée par le réalisateur Amartei Armar, Boy from Heaven, le combat politico-religieux dans l’Égypte actuelle  mis à l’écran par Tarik Saleh ou encore Tirailleurs, une coproduction franco-sénégalaise réalisée par Mathieu Vadepied et qui a Omar Sy comme star, sont aussi à Cannes. Signalons, enfin, la présence de Forest Whitaker, ambassadeur pour la paix en Afrique, distingué par une Palme d’honneur pour sa carrière exceptionnelle.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.

Hollywood Movies