Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

DESTINATION COMORES | Les ambitions sont dévoilées



Les îles Comores sont déterminées à prendre sa place sur l’échiquier touristique international en misant sur leurs principaux points forts que sont leurs richesses naturelles et la volonté affirmée des autorités de l’archipel à développer un tourisme éco-responsable appelé à devenir une référence sur le continent.

L’archipel volcanique situé au large de la côte Est de l'Afrique, dans les eaux chaudes du canal du Mozambique, dans l'Océan indien, veut ainsi mettre en orbite un tourisme vert et bleu qui s’arrime aux exigences les plus pointues des professionnels du secteur et de la clientèle internationale. De la gouvernance du secteur à la promotion de la destination en passant par le choix des partenaires, les Comores ne veulent rien laisser au hasard. Un choix édifié lors des 8e Assises internationales du tourisme responsable et durable organisées les 10 et 11 mai dernier.

La rencontre d’envergure internationale qui a réuni plus de 150 participants a retenu pour thème : « Quelle valeur ajoutée, les Comores peuvent-elles apporter à la destination îles vanilles dans l’Océan indien pour se démarquer des autres destinations.

Des nombreux experts, professionnels et décideurs du tourisme d’Afrique, d’Europe et du monde arabe sont intervenus au cours de ces assises qui ont vu la présence du président comorien, Azali Assoumani. Ce dernier qui a pris l’engagement d’impliquer activement l’Etat dans l’atteinte des objectifs définis pour mettre le pays sur les rails de l’émergence touristique.

« Nous allons tout mettre en œuvre pour promouvoir la destination Comores, augmenter le flux touristique, définir des labels et améliorer la visibilité des priorités du secteur. Il faut reconnaitre qu’il reste beaucoup à faire pour le développement du tourisme en général et du tourisme responsable et durable, en particulier », a aussi soutenu le Chef de l’Etat comorien qui a ajouté que cela nécessite aussi la mobilisation de ressources conséquentes.

Selon Marc Dumoulin, représentant de Tourisme sans frontières, la structure qui a piloté l’organisation de ces assises, l’intérêt pour les Comores est d’arriver dans les meilleurs délais à fixer les priorités de développement des éléments structurants de la destination, mettre place un dispositif efficient pour améliorer l’accessibilité, adapter l’offre touristique aux nouvelles ambitions de la destination et s’offrir un puissant outil de promotion  pour valoriser les ressources naturelles et les richesses culturelles du pays.

Tourisme sans frontières qui a souligné que la ligne qui guide ses actions accorde une importance capitale aux populations locales qui doivent pouvoir de vivre sur leur territoire grâce aux revenus d’un tourisme respectueux de leur culture et de leur environnement. Et que c’est que cette manière de concevoir le tourisme qui sera mis en avant à l’occasion du Salon international du tourisme et des voyages qui devrait accueillir les Comores en tant qu’invité spécial pour sa prochaine édition. 

Marcello Spadoni de Sixth Element Consulting, spécialiste reconnu du tourisme de l’Afrique de l’Est et de l’Océan Indien, estime pour sa part que les Comores ont les atouts nécessaires pour se lancer dans le grand bain mais ne doivent jamais oublier que leur principal facteur de réussite sera leur aptitude à donner une âme forte à leur offre touristique. Pour cela, l’archipel doit se reposer fortement sur l’authenticité et la valeur humaine des produits qu’il propose.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.