Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

FILIERE BETAIL – VIANDE | Le projet Laham Tchad avance



Le directeur général de la société Arise, Jacky Rivière, était ce lundi à la présidence du Tchad pour échanger sur la gestion, le développement et la commercialisation de la filière bétail-viande, un projet global qui prévoit notamment le lancement d’une joint-venture dénommée Laham Tchad.  

Après la bonne santé retrouvée dans le secteur coton, le groupe Olam et l’Etat tchadien décident de porter leur partenariat sur un autre terrain. La société Arise, joint-venture entre le géant singapourien et la banque AFC, nouent un partenariat nouveau. Le chef de l’Etat, le Général Mahamat Idriss Deby Itno, après son séjour à Moundou, a voulu ainsi être situé sur l’évolution du processus de la création l’entreprise destinée au développement et à l’industrialisation de la filière bétail-viande. 

Prévue dans le mémorandum d’entente signé en juillet 2021, cette nouvelle société va se lancer dans la création de 7 zones industrielles spéciales (ZIS). Les deux parties doivent procéder très rapidement à la validation et signature de la convention cadre et du pacte d’actionnaire qui va déterminer les engagements des deux parties. 

Une étape considérée par la partie tchadienne comme cruciale car ouvrira les portes à la phase de la mise en œuvre. Le plan de développement proposé par Arise prévoit le démarrage des travaux pour fin premier semestre 2022, s’agissant de la construction des zones industrielles spécialisées à Dermaya, Dourbali, Moundou, Sarh, Amdjarass, Abéché et Ati. Le volume d’activités correspondra au Plan National de Développement (PND), renseigne Jacky Rivière.

Laham Tchad, en termes d’infrastructures, se chargera de la construction des abattoirs, tannerie, entrepôts de stockage, centrale énergétique, unité de fabrication des médicaments et vaccins, centre de recherche, usines d’aliment, zones d’isolement et centre de formation dans les 7 villes ciblées. En plus de la viabilisation, l’expertise de Arise s’étend également à l’attraction d’autres investisseurs qui pourront intervenir dans les différentes phases de la gestion, du développement et de la commercialisation de l’ensemble de la filière bétail-viande.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.