Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

ACCORD TRIENNAL AVEC LE FMI | Brazzaville peut souffler



Une équipe du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par Pritha Mitra, chef de mission pour la République du Congo, a effectué une mission virtuelle avec les autorités congolaises du 31 mars au 18 avril 2022, afin de discuter de la première revue de l'accord triennal pour la République du Congo dans le cadre de l'accord de facilité élargie de crédit.

Suite à cette mission, l'équipe du FMI a indiqué ce mercredi 20 avril que l’institution est parvenue à « un accord au niveau des services avec les autorités de la République du Congo sur l'achèvement de la première revue au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC), qui sera soumise à l'approbation du Conseil d'administration du FMI ». Un accord qui permettra aux autorités congolaises de pousser un ouf de soulagement après des années de négociations.

Selon toujours le FMI, la reprise économique s'accélère au Congo mais reste fragile dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et des conséquences mondiales de la guerre en Ukraine. La croissance du PIB réel devrait se renforcer pour atteindre 4,3% en 2022, sous l'effet de l'amélioration de la production pétrolière, du dynamisme dans les secteurs de l’agriculture et de l’exploitation minière, de la poursuite des opérations de vaccination et du paiement des arriérés intérieurs, ce qui a contribué à la réduction des prêts non productifs et à la stabilité du secteur financier. 

L'activité économique plus vigoureuse est freinée par la hausse de l'inflation, prévue à 3,5%, en raison de la flambée des prix mondiaux des denrées alimentaires et du pétrole due à la guerre en Ukraine. Les cours élevés du pétrole, s'ils se maintiennent, profiteront à l'économie, mais de grandes incertitudes planent sur les projections des prix du pétrole.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.