Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

INTERNET EN AFRIQUE | Afrinic mène campagne



« Assurer la stabilité et la pérennité de l'Internet en Afrique en vue de soutenir la transformation numérique du continent ». Tel est l’objectif annoncé de la campagne de sensibilisation qu’Afrinic mène actuellement. Dernièrement, une délégation de cette organisation, conduite par Eddy Kayihura, patron du registre Internet régional (RIR) de l’Afrique, a été à Cotonou, au Bénin.

Afrinic est le registre régional d'adresses IP desservant l'Afrique. Il s'agit d'une organisation non gouvernementale basée à Maurice. Elle dispose d'équipes techniques en Afrique du Sud et de centres en Égypte et au Ghana. Pour Afrinic, la disponibilité et la sécurisation des adresses IP publiques, le transfert des connaissances ainsi que l’établissement de la synergie nécessaire entre Afrinic et les organisations membres du RIR sont essentiels. L’enjeu, a-t-on indiqué, est de travailler ensemble vers la création des conditions requises pour la croissance et le développement socio-économique en Afrique.

A l’ère de la quatrième révolution industrielle, la question de la transformation numérique est l'un des impératifs stratégiques majeurs de l'Afrique. En tant qu’organisation à but non lucratif dont la fonction est de sécuriser et de mettre des adresses IP publiques (IPv4, IPv6, ASNs) à la disposition des états et organisations en Afrique et dans l’océan Indien, Afrinic affirme s'engager à jouer son rôle de facilitateur à cet égard. 

«Afrinic souhaite sécuriser et mettre à disposition des adresses IP dans l’ensemble des pays africains. Il convient de rappeler qu’Afrinic ne détient que 2% du pool mondial d'adresses IP et que notre mandat est donc de veiller à ce que ces 2% soient alloués en priorité aux opérateurs africains, afin qu'ils puissent utiliser ces ressources pour développer l'infrastructure Internet en Afrique », a-t-on aussi expliqué.

« Il est important pour nous d’unir nos forces pour œuvrer en faveur de la réalisation des objectifs de l'Agenda 2063 de l'Union africaine (UA) ^pour accroître l'accès aux technologies de l'information et de la communication, en particulier l'Internet, dans les pays africains. Notre rencontre avec les parties prenantes de l’économie numérique vise à renforcer la collaboration avec celles-ci afin de travailler plus étroitement ensemble pour un Internet accessible, sécurisé et résilient », souligne Eddy Kayihura, Directeur Général d’Afrinic.

Au cours de leur visite au Bénin, les délégués d’Afrinic et les organisations membres ont eu l'occasion de discuter avec les décideurs publics et d'évaluer les leviers de l'accélération, de l'adoption, et de la croissance de l’Internet dans ce pays. Plus de 20 pays africains seront visités par la délégation d’Afrinic dans ce cadre en 2022.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.