Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

AFRIQUE CENTRALE | Le budget de la Cemac en examen



C'est une première depuis le début de la pandémie à Covid 19. Les ministres de l'Economie et des Finances des pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale  (Cemac), lors de l'Union Économique de l'Afrique Centrale (UEAC) sont réunis en présentiel ce 28 février 2022 à Yaoundé pour la tenue d'une session extraordinaire du Conseil. Une session essentiellement consacrée à l'examen et adoption du projet de budget de la sous-région pour l'exercice 2022. 

L'examen du projet de budget pour l'exercice 2022 avait été reporté à l'issue de la session ordinaire du Conseil des Ministres de l’UEAC, le 8 décembre dernier. Mais le montant du budget présenté n’a pas changé entre temps. Plus de 94,2 milliards de FCFA en recettes et dépenses, pour les institutions, institutions spécialisées et agences d'exécution de la Cemac. C'est au total près de 18 structures qui sont concernées par le budget soumis aux ministres de l’UEAC. 

Le projet de budget pour l'exercice 2022 connaît une hausse de 5,59% par rapport celui de l'exercice 2021. « Cette hausse s'explique par la prise en compte des indemnités de fin de mandat des différents responsables des institutions communautaires. Également, par la prévision de l'apurement de la dette due à l’Union Européenne », a tenu à indiquer le président de la Commission de la Cemac, Pr Daniel Ona Ondo. 

Plus de 70% de ce budget (64,4 milliards Fcfa) devraient provenir des recettes de la Taxe Communautaire d'intégration (TCI). Principale source de financement de l’organisation, la TCI a malheureusement du mal à être collecté au près des Etats membres comme l’a rappelé une nouvelle fois le numéro un de la commission. Afin d'atteindre les objectifs budgétaires escomptés, il est ainsi prévu un renforcement du recouvrement de cette taxe. Ajoutée à cela, la mobilisation plus accrue des ressources extérieures, la réduction des charges de fonctionnement, l'encadrement des charges sociales. 

A la suite de la phase consacrée aux allocutions, les participants à cette session extraordinaire du Conseil des Ministres de l'UEAC ont passé au peigne fin ledit projet budgétaire et de nombreuses questions ont été posées par les ministres. « Le communiqué final sanctionnant les travaux est attendu prochainement », a-t-on aussi indiqué.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.