Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

ISRAEL – AFRIQUE | Tel-Aviv ne lésine pas sur la com



Le gouvernement israélien a choisi d’accorder une place stratégique à la communication  dans sa campagne pour se rapprocher significativement de l’Afrique. En plus des nombreuses interventions médiatiques de ses diplomates, les dossiers dans les magazines, les articles sponsorisés sur les sites web et les vidéos de séduction se multiplient.

« Coopération Israël-Afrique : Nouvelle époque, nouveaux défis », titre un communiqué publié sous la forme d’un dossier et publié sur le site d’un média panafricain de référence. Une campagne qui souligne les efforts déployés par Tel-Aviv pour améliorer ses relations avec les pays africains ainsi que les investissements réalisés dans les secteurs d’avenir.

« Depuis des décennies, Israël lance des projets de développement durable en Afrique. Ceux-ci sont fondés sur la confiance mutuelle, le partage d’expérience et de bonnes pratiques dans les domaines de l’agriculture, de la gestion de l’eau, de la santé, de l’éducation et de la sécurité et figurent tous dans l’Agenda 2063 », peut-on souvent lire dans les articles dont le contenu est soigneusement préparé par les agences de communication.

Selon le ministère israélien des affaires étrangères, le pays s’appuie sur son vaste coopération bilatérale pour créer des opportunités et des plateformes permettant de relever des défis communs, qu’il s’agisse de la lutte contre le Covid-19, le changement climatique ou le partage de connaissance dans le domaine de la sécurité. Avant d’ajouter que ces initiatives doivent être connues de tous, en Afrique en particulier.

Et Israël d’en donner pour preuve les tonnes de fournitures médicales apportées aux institutions médicales africaines, ainsi que la promesse de don de 1,5 million doses de vaccins contre la Covid-19. « Nous travaillons également avec les autorités médicales pour lutter contre cette pandémie en mettant en place des ateliers conjoints, physiques et virtuels, au niveau gouvernemental. Nous encourageons enfin le secteur privé à explorer et à étendre sa collaboration avec ses partenaires sur le continent », a-t-on ajouté.

Sharon Bar-Li, directrice générale adjointe, chef de la division Afrique auprès du ministère israélien des affaires étrangères, supervise cette vaste campagne de séduction dont le premier objectif est de décrocher le statut de pays observateur à l’Union africaine. Plus globalement, Israël veut désormais être considéré comme le partenaire incontournable d’une Afrique qui se place inexorablement sur l’orbite de la modernité.

Il y a trois ans, au Nigeria, l’ambassadeur d’Israël et le bureau du vice- président ont lancé le projet iFair censé faciliter et accélérer l’innovation technologique en fournissant aux entrepreneurs les conseils, la plateforme et les fonds nécessaires pour qu’ils réalisent leur vision. Un projet qu’Israël veut maintenant dupliquer à l’échelle du continent dans le cadre d’un programme qui bénéficiera d’un soutien médiatique conséquent.

« Nous avons appris que nous n’avons pas besoin d’être d’accord sur toutes les questions politiques pour avoir une coopération étroite dans l’intérêt de nos peuples. Les pays de l’UA ont l’occasion rare de participer à ces temps de changement, en renouvelant leur partenariat avec Israël, qui est aujourd’hui une force qui agit en faveur du bien dans le monde », soutiennent aussi à longueur d’interviews les hommes d’affaires israéliens réunis au sein de la puissante Chambre de Commerce Israël – Afrique.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.