Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

BUSINESS DU STREAMING | L’Afrique comme nouvel eldorado



L'Afrique est devenue le nouveau champ de bataille pour la croissance des abonnés au streaming. Selon les dernières prévisions, les revenus des acteurs du streaming devraient dépasser le milliard de dollars en Afrique subsaharienne d'ici 2024, un bond massif par rapport à 223 millions de dollars en 2018, selon Digital TV Research, une société d’étude basée à Londres.

13,7 millions d'abonnements SVOD devraient être enregistrés en Afrique d'ici 2027, contre 4,9 millions fin 2021. L'Afrique du Sud contribuera à hauteur de 4,4 millions du total de 2027, le Nigeria apportant 3,4 millions supplémentaires, a déclaré Simon Murray, principal analyste et propriétaire de Digital TV Research. 

Netflix devrait rester en pole position dans cette compétition. Sa base d'abonnés devrait passer de 2,7 millions fin 2021 à 6,4 millions en 2027, tandis qu'Amazon Prime Video devrait compter 2,2 millions d'abonnés africains dans cinq ans. Les coûts d'abonnement de Netflix au Nigeria varient d'environ 3 $ à 11 $, tandis qu'Amazon Prime Video a un prix unique à 6 $ par mois.

Les plateformes régionales comme Showmax et myCanal devraient également pouvoir sortir leur épingle du jeu.  Mais les prévisionnistes s’attendent à peu de success stories locales. Selon les analystes, les acteurs locaux n'ont pas les ressources affronter les poids lourds du secteur, même s’ils ont l'avantage de produire du contenu local. Pour eux, leur succès peut dépendre du fait qu'ils fournissent les acteurs mondiaux plutôt que de faire cavalier seul avec leurs propres plateformes.

Par ailleurs, dans un récent rapport sur le cinéma en Afrique, l'Unesco a déclaré que le secteur de la réalisation et de la production de films africains pourrait créer plus de 20 millions d'emplois et contribuer à hauteur de 20 milliards de dollars au PIB combiné du continent, s'il était mieux financé. Seuls 19 pays africains offrent un soutien financier aux cinéastes. C’est pourtant une chance aux gouvernements de mettre en valeur l'Afrique et de permettre aux Africains de raconter leurs histoires au monde. Et de permettre aux acteurs locaux du streaming de mieux se positionner sur l’échiquier.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.