Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

RENAISSANCE CULTURELLE | Ce que dit l’Agenda 2063 de l’UA



L’Aspiration 5 de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) note la nécessité d’une «Afrique dotée d’une forte identité culturelle, d’un patrimoine commun, et de valeurs et d’une éthique partagées ». Cela exige, selon ses auteurs, une renaissance culturelle africaine prééminente qui inculque l’esprit du panafricanisme.

L’agenda de l’UA indique également que l’exploitation du riche patrimoine et de la culture de l’Afrique doit faire en sorte que les arts créatifs contribuent largement à la croissance et à la transformation de l’Afrique, et la restauration ainsi que la préservation du patrimoine culturel africain, y compris ses langues.

A savoir que la Charte africaine de l’UA pour la renaissance culturelle africaine reconnaît le rôle important que la culture joue dans la mobilisation et l’unification des peuples autour d’idéaux communs et dans la promotion de la culture africaine pour construire les idéaux du panafricanisme. 

Ainsi, le projet de Grand musée africain figure parmi les projets phares de l’Agenda. Il vise à faire connaître les artefacts culturels vastes, dynamiques et divers de l’Afrique ainsi que l’influence que le continent a eue et continue d’avoir sur les différentes cultures du monde dans des domaines tels que l’art, la musique, la langue, la science, etc. Le Grand musée africain servira de centre focal pour la préservation et la promotion du patrimoine culturel africain. 

L’UA affirme en outre s’employer à encourager la coopération culturelle par l’utilisation des langues africaines et la promotion du dialogue interculturel. L’Académie africaine des langues (ACALAN) et le Centre d’études linguistiques et historiques par tradition orale (CELHTO) ayant été créés pour autonomiser les langues africaines, promouvoir l’utilisation de multiples langues à tous les niveaux.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.