SEB vient d’investir à travers SEB Alliance dans le fonds Cathay AfricInvest Innovation afin, selon le groupe, de mieux identifier les startups les plus actives et les plus prometteuses sur le continent africain en cohérence avec sa politique d’innovation et de renforcement de sa présence sur le continent. 

« Ce fonds est l’un des plus importants de ce type en Afrique », a expliqué le Groupe SEB suite à cette opération qui marque une étape significative pour l’entreprise française dans la mise en œuvre de sa stratégie de renforcement sur le continent. Cathay Africinvest Innovation Fund se présente comme le premier fonds de capital-risque panafricain créé avec AfricInvest pour connecter le continent et les principaux écosystèmes d'innovation au monde. 

Pour Cathay AfricInvest Innovation, avec la combinaison des écarts socio-économiques et des moteurs d'innovation, les startups ont la possibilité d'alimenter un saut technologique qui peut améliorer plus d'un milliard de vies à travers l'Afrique. Et le fonds se positionne pour « alimenter cette transition en créant et en connectant de nouvelles infrastructures et services numériques qui propulseront l'économie au niveau supérieur ».

L’investissement dans ce fonds n’est pas la seule initiative du Groupe SEB pour muscler sa présence sur le continent. Récemment, il a aussi monté une co-entreprise avec Preciber, société familiale détenue au Maroc par Mohammed Berrada et Precima. Un deal qui a permis la création de Groupe SEB Maroc, contrôlée à 55% par le Groupe SEB. 

Fondée en 1971, la société Precima intervient principalement dans la fabrication et la distribution d’articles de cuisson tels que des autocuiseurs, sous la marque Express, la fabrication et distribution d’articles de gaz, et la commercialisation de chauffe-eaux et chaudières. Preciber est présenté pour sa part comme un partenaire local fort qui permettra au Groupe SEB d’accélérer le développement de ses ventes.  

Après la mise en place d’une co-entreprise en Egypte en 2018, le Groupe SEB confirme ainsi sa volonté d’avoir un ancrage fort en Afrique. Et son entrée dans le capital  de Cathay AfricInvest Innovation lui permet de cibler les startups en phase de démarrage ou de croissance basées ou axées sur l'Afrique qui sont prêtes à évoluer et à avoir un impact significatif avec des solutions innovantes et inclusives.