Hytera, l’un des poids lourds de la fourniture de technologies et de solutions de communications professionnelles, veut avancer ses pions dans la partie nord du continent. Le groupe compte ainsi multiplier les partenariats avec les firmes de premier plan basées dans la région, en misant sur ses expériences en Algérie. 

Hytera compte notamment sur ses acquis en Algérie pour accélérer son développement régional. « Outre sa coopération avec Sonatrach, Hytera a également collaboré avec plusieurs organisations et entreprises après avoir pénétré le marché depuis plus de 10 ans. Pour ne citer que, le métro d'Alger, le tramway d'Oran, le tramway de Constantine, le projet de développement du gisement de gaz du Sud-Ouest, le projet de développement du gisement de pétrole HBR », a rappelé Jayden Chen, vice-président du département central des ventes à l'étranger du groupe. 

Disposant désormais d’un bureau dans ce pays, le groupe a affirmé se réjouir de « servir davantage de départements et d'entreprises locales avec ses solutions de communication de pointe et de leur permettre de travailler de manière plus sûre et plus efficace ».  C’était lors d’une conférence organisée conjointement avec le groupe public Sonatrach à l'hôtel Marriott d'Alger.

La conférence a été l’occasion pour l'équipe Hytera de présenter la nouvelle génération de radio numérique de série H, qui revendique une portée plus étendue et une batterie de longue durée de vie ainsi qu'une variété de fonctionnalités innovantes. Un certain nombre de ses solutions haut débit les plus populaires, notamment Push-to-Talk over Cellular, Mission Critical Services ainsi que LTE/5G, ont aussi été présentées.

« Avec des capacités voix, vidéo et données, le groupe de Shenzhen offre aujourd’hui une connectivité plus rapide, plus sûre et plus polyvalente pour les entreprises et les utilisateurs de solutions missions critiques des pays de l’Afrique du Nord », a soutenu pour sa part un partenaire commercial du groupe qui prospecte notamment au Maroc et en Mauritanie.