Le concours d’envergure internationale, dont l’objectif est de propulser les jeunes chorégraphes africains, a dévoilé son palmarès pour cette édition 2021. Et c’est vers le Mali que s’est tourné le jury pour cette fois avec la victoire de  Bibata Maïga. Une fois de plus, le plateau de cet événement que s’est tenu au Burkina Faso a démontré que la qualité créative de l’univers de la danse sur le continent ne cesse de progresser.

Sur les treize prétendants en provenance de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Burkina Faso, de l’île de Madagascar, de l'Afrique du Sud, du Mali et d’autres nations du continent, c'est la Malienne Bibata Maïga, avec sa pièce intitulée « Esprit bavard », qui est sortie première et remporte ainsi le prix Acogny d'or. 

Bibata Maïga est suivi par la Sud-Africaine Asanda Ruda, qui a décroché l’Acogny d'argent. Le Camerounais Tchinatadi Ndjidda, complète le podium si Binta Sylla du Sénégal a été désigné meilleur espoir du concours. «Je ne peux pas mettre les mots sur le plaisir que j’ai, sur la joie immense que j'ai d’avoir ce trophée, franchement », a déclaré la lauréate. 

De l’avis des spécialistes, les prestations ont été d’une grande qualité, avec des approches différentes qui ont vu les participants donner le meilleur d’eux-mêmes. Les trois finalistes bénéficient désormais du précieux sésame qui les conduira à se produire en Europe et au-delà. 

« L’excellence africaine en chorégraphie, en solo et puis pouvoir les présenter au reste du monde. C’est une manière pour moi de faire la lumière sur tous ces talents cachés sur le continent africain», a confié pour sa part le chorégraphe burkinabé Serges Aimé Coulibaly, promoteur de l'Africa Simply the Best. 

Comme les éditions d’avant, l’événement a mis en avant des activités en parallèle. Ainsi, « Ankata coaching », a réuni participants et personnalités diverses autour du thème « Booster le mental des jeunes créateurs d’Afrique en Art ». L’idée est de consacrer un temps de réflexion au métier d’artiste chorégraphe en y apportant des éléments de réponses à même d’insuffler à cette discipline artistique un élan encore plus fort.