Winston Ritson, directeur du développement commercial de Cloudmania, est convaincu que le besoin croissant de services basés dans le cloud et le rôle crucial de ces derniers pour assurer une collaboration transparente entre les employés, et aussi avec les clients, promettent un avenir radieux à ce secteur en pleine expansion sur le continent. 

« Notre vaste expertise permet aux entreprises de disposer des outils appropriés pour aider leurs clients dans leur migration vers le cloud. Tout comme les clients ont transformé leur activité, les partenaires doivent aussi se réinventer et s’appuyer sur un partenaire investi dans leur activité », soutient Winston Ritson.

Cloudmania se présente comme un prestataire exclusif de programmes de partenariat dans le domaine du cloud en Afrique. Elle opère aujourd’hui dans 13 pays du continent. Ce fournisseur indirect affirme se concentrer sur le développement et l’habilitation des partenaires en donnant aux revendeurs la possibilité de proposer des solutions haut de gamme en s’appuyant sur ses services.

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à vouloir assurer efficacement le suivi de leurs données, de leurs performances et de leurs clients en générant un aperçu à guichet unique de l’ensemble du réseau. Et sur ce créneau, l’entreprise mise sur son programme conçu pour accroître l’efficacité du flux de travail, réduire les coûts opérationnels et, surtout, développer des partenariats avec les revendeurs. 

Cloudmania soutient en outre travaillera pour assurer la rentabilité des partenaires en leur apportant un soutien en matière de marketing, de formation et de conseils spécialisés. Le programme, a-t-on expliqué, repose sur une technologie de classe mondiale qui fournit aux revendeurs des innovations qui permettent d’offrir des solutions clients exceptionnelles.

Les produits comprennent Microsoft 365, One Voice (solution vocale unifiée), Microsoft Dynamics 365, Azure Data Box, une solution de cybersécurité, une connectivité et une infrastructure « infonuagiques », Google Workspace, Windows Virtual Desktop et le créateur de site Basekit. Et les marchés cibles vont de l’Afrique du Sud, à la Tanzanie, en passant par le Kenya, la Rwanda, le Zimbabwe, la Zambie, le Nigeria, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Cameroun ou encore la République démocratique du Congo.