Le 10 décembre dernier, le président de la Confédération Générale des Petites et Moyennes  Entreprises au Tchad, Fadoul Sultan Ghassim, au siège de l’Agence Nationale des Investissements et Exportations (ANIE), a donné des éclairages sur la tenue du premier Salon International des Investissements et des Porteurs des Projets qui se tiendra du 16 au 19 novembre 2021.

Fadoul Sultan, lors de son allocution, a indiqué que le développement économique du Tchad a été palpable depuis l’année 2000 avec notamment l’expansion du secteur pétrolier et les importantes recettes qu’elle a générée. Mais, la baisse brutale des cours mondiaux de cette matière première stratégique à partir de l’année 2014, ajoutée au problème de la dette dans la cadre d’un accord avec la firme Glencore, a renversé la tendance.

Selon Fadoul Sultan, il est désormais urgent d’apporter une réponse pertinente aux attentes du secteur privé qui souhaite notamment une accélération de la diversification de l’économie tchadienne et des mesures fortes pour la relance de la croissance. Un secteur privé qui veut également que le climat des affaires soit amélioré sensiblement.

C’est dans ce cadre que le salon des investisseurs est organisé à l’initiative d’un groupe d’acteurs du secteur privé, à savoir la Confédération générale des petites et moyennes entreprises au Tchad, Young Ambassador, l’Agence Nationale des Investissements et des Exportations, qui ont, a-t-on souligné, « voulu soutenir le Gouvernement de Transition dans la relance économique », à travers une initiative dénommée Chad Partners.

Selon les organisateurs qui sont persuadés que l’événement sera une belle réussite, le Salon International des Investissements réunira plusieurs investisseurs qui viendront du Cameroun, de la Turquie, du Nigeria, de l’Italie, de la France, de l’Espagne et bien d’autres pays. « Ce sera une véritable aubaine pour les porteurs des projets, les entrepreneurs, les hommes d’affaires, bref tout le Tchad », ont-ils promis.