Les vainqueurs de l’édition 2021 du concours Africa’s Business Heroes (ABH) ont été annoncés lors d’une grande finale en ligne et en direct, durant laquelle la cagnotte de 1,5 million de dollars a été partagée entre les 10 finalistes. Ces 10 candidats représentant sept pays africains, 80 % d’entre eux font affaire dans des zones rurales et la moitié d’entre eux sont des femmes.

Le concours Africa’s Business Heroes (ABH) est un programme philanthropique phare à l’initiative de la Fondation Jack Ma, visant à aider à bâtir un écosystème entrepreneurial dynamique et inclusive en Afrique. Des entrepreneurs d’Égypte, du Kenya et du Nigéria composent le Top 3 de cette édition; les 10 finalistes ont présenté leurs projets lors de la grande finale qui s’est déroulée en ligne reliant 14 villes à travers le monde. 

Selon les organisateurs, la compétition annuelle, dont on fête cette année la troisième édition, donne un coup de projecteur sur des entrepreneurs africains talentueux qui se démarquent et ne tarissent pas d’effort afin d’apporter quelque chose à leurs communautés et aider à bâtir un avenir plus durable et plis inclusif. Le concours ABH est un événement axé sur l’échelle locale et sans discrimination d’âge, de genre, de langue, ni de secteur. Il est la diversité des sexes.

Cette année, le concours a reçu plus de 12 000 candidatures issues des 54 pays africains. Les finalistes ont été sélectionnés suite à plusieurs séries d’évaluation rigoureuses supervisées par plus de 230 juges. Ils ont été choisis après avoir démontré qu’ils sont des entrepreneurs visionnaires incarnant m’innovation, la résilience, le potentiel de croissance et l’impact en Afrique.

Les trois lauréats du concours Africa’s Business Heroes sont Khadija Mohamed Elbedweihy d’Egypte (fondatrice de PraxiLabs - 1er prix - 300 000 $), Ikenna Nzewi du Nigéria (Cofondateur et PDG de Releaf Marketplace - 2e prix - 250 000 $) et Navalayo Osembo-Ombatidu Kenya (Cofondatrice et PDG d’Enda Athletic - 3e prix - 150 000 $