Le groupe Axian, opérant dans les télécoms, les services financiers, l’énergie, l’immobilier ou encore l’innovation, a connu un développement impressionnant ces dernières années. Il est désormais présent dans pas moins de 6 pays de l’océan indien et du continent africain et, indirectement, dans une vingtaine de pays de la région. Oragroup, pour sa part, est présent dans une douzaine de pays de l’Afrique de l’Ouest et du centre. 

Depuis décembre dernier, les deux groupes sont partenaires pour, a-t-on expliqué, accélérer l’inclusion financière en Afrique. Les deux entités comptent fermement tirer parti de la révolution numérique pour mettre en orbite des services financiers novateurs (monnaies électroniques, services financiers sur mobiles, nano-épargne en ligne…) aux populations africaines, en particuliers les ménages exclus du système financier traditionnel.

Grâce à cette alliance, les succursales et filiales d’Oragroup pourront évoluer en collaboration avec différents opérateurs de téléphonie mobile, dans l’objectif d’offrir aux usagers ciblés des services financiers numériques arrimés aux meilleurs standards. Le Togo, qui abrite le siège d’Oragroup, a été choisi comme pays pilote : Orabank Togo et l’opérateur Togocom (qui opère dans le giron d’Axian) travaillent ensemble pour l’implantation du service MBanking.

Le projet togolais donne aux utilisateurs la possibilité de  réaliser des opérations dites de bank to wallet et wallet to bank, en liant leurs comptes bancaires à ceux qu’ils créent auprès de leurs opérateurs. Des services de gestion de compte comme la consultation de soldes ou l’historique des transactions et à terme un produit de nano-épargne/crédit seront aussi proposés aux utilisateurs.

Mais selon une source proche du projet, d’autres pays du continent ne vont pas attendre longtemps pour bénéficier du service de MBanking. « Oragroup, sous l’impulsion de Ferdinand Ngon Kemoum, a décidé l’aller loin dans son engagement, en se concentrant désormais sur des segments de population jusque-là délaissés et compte bien élargir son empreinte géographique », a commenté notre interlocuteur. Quant à Axian, son fondateur, Hassanein Hiridjee, n’a jamais caché ses ambitions continentales et se positionne comme une référence de la transformation socioéconomique des pays et des régions dans lesquels il opère.