La NBA Africa et la Basketball Africa League (BAL) ont annoncé leur soutien à la campagne « 16 Days of Activism Against Gender-Based Violence Campaign » (« 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre ») du Center for Women’s Global Leadership. Il s’agit de la campagne pour les droits des femmes la plus reconnue dont l’objectif est d’éliminer toutes les formes de violence à l’égard des femmes. 

Il a été indiqué dans un communiqué publié ce jeudi que la participation de NBA Africa et de la BAL à la campagne s’inscrit dans le prolongement des initiatives qu’elles ont lancées collectivement plus tôt cette année dans le but de faire progresser l’égalité des sexes et l’inclusion économique en Afrique.

La campagne 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre se déroule chaque année, de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (25 novembre) à la Journée internationale des droits de l’homme (10 décembre). Pour soutenir cette campagne, NBA Africa et la BAL feront conjointement un don de $5,000 à chacune des trois ONG du continent qui fournissent des services essentiels aux victimes de violences basées sur le genre : Women at Risk International Foundation (WARIF) au Nigeria, Unies vers’elle au Sénégal et People Opposing Women Abuse (POWA) en Afrique du Sud.

NBA Africa et la BAL utiliseront également leurs plateformes de réseaux sociaux pour mettre en lumière le travail des ONG dans leurs pays respectifs, encourager les hommes à jouer un rôle de premier plan dans la réalisation d’un changement social positif au sein de leurs communautés, inspirer les fans de basket-ball du continent à s’opposer à toute forme de discrimination à l’égard des femmes et plaider pour une société plus juste et plus inclusive. 

À la suite de la campagne, NBA Africa, la BAL et le partenaire communautaire CARE, une ONG qui touche plus de 90 millions de personnes dans plus de 100 pays par le biais de programmes de développement et d’aide humanitaire visant à lutter contre la pauvreté, organiseront des ateliers éducatifs axés sur l’égalité des sexes pour les joueurs de la BAL, certains participants aux programmes de développement de l’élite de la NBA Africa et les entraîneurs de la NBA Junior.

« La campagne 16 Days of Activism est un rappel très clair du long chemin que nous avons à parcourir pour élever les femmes à une place égale, et cela dans tous les aspects de la société, non seulement en Afrique mais dans le monde entier », déclare Victor Williams, PDG de la NBA Africa. « Nous pensons que la NBA Africa et la BAL, en particulier grâce à notre relation avec les joueurs et les fans masculins, peuvent jouer un rôle important pour la promotion de l’égalité des sexes et la construction d’un environnement plus sûr et plus inclusif pour les femmes en Afrique. »

 « La BAL est fière de soutenir la campagne 16 Days of Activism et les différentes organisations au Nigeria, au Sénégal et en Afrique du Sud qui luttent contre les violences basées sur le genre tout au long de l’année », explique Amadou Gallo Fall, président de la BAL. « Nous nous engageons à soutenir les femmes dans les communautés où nous opérons et à leur offrir davantage d’opportunités pour s’épanouir en tant qu’individus, athlètes et leaders. »

La NBA est liée à l’Afrique depuis des décennies et elle a ouvert son siège africain à Johannesburg en 2010. Depuis lors, les efforts de la ligue en Afrique se sont concentrés sur l’amélioration de l’accès au basketball et à la NBA à travers le développement d’une base et de l’élite, la distribution des médias, les partenariats d’entreprise, les NBA Africa Games, le lancement de la BAL, etc.