La firme chinoise Huawei a animé il y a quelques jours un meeting virtuel au cours duquel elle a développé sa vision de l’Afrique et partagé ses projets afin notamment d’accélérer la transition numérique sur le continent. Karl Song, vice-président corporate communications du groupe a été à la manœuvre lors de ce meeting qui a vu la présence de nombreux journalistes. « Les économies africaines suite à la pandémie de la Covid-19 », a d’ailleurs été le thème retenu.  

Karl Song a exprimé la volonté du groupe à accompagner le continent africain dans son développement économique ainsi que sa transformation numérique. « La transformation numérique est désormais plus réelle et urgente que jamais », a-t-il soutenu avant de souligner l’importance de l’infrastructure dans la digitalisation du continent. D’après lui, les infrastructures sont les réceptacles des services numériques liés aux smart city, au cloud, etc. 

Huawei a également réitéré qu’il va poursuivre sa stratégie de transfert de technologies au profit de l’Afrique (5G, Cloud, IA) afin de booster le secteur numérique surtout avec la demande en constate croissance (augmentation du trafic réseau mondial de 50 % et la demande de connexion à haut débit à domicile a augmenté de 20 %). Selon Karl Song, son groupe à la volonté, les moyens et les partenaires nécessaires pour  apporter la technologie numérique à chaque foyer africain.

Sur le volet formation, le vice-président de Huawei a indiqué que150 millions de dollars seront injectés dans des programmes destinés à 1,5 million de personnes dans plus de 150 pays, et que les pays africains seront priorisés. Ces programmes serviront à faire monter en compétences les acteurs directs du secteur et à muscler leur expertise dans le numérique.

Concernant les questions liées au développement durable, le messager du groupe chinois a surtout insisté sur le fait qu’ils sont loin d’être indifférents aux préoccupations environnementales. Ainsi, Song a dévoilé que des investissements conséquents seront opérés pour la transition énergétique du groupe. Et de permettre que les produits de Huawei seront 2,7 fois plus efficaces sur le plan énergétique d’ici 2025.