L’exposition « Première Classe », organisée par WSN du 1er au 4 octobre, à Paris, en marge de la Fashion Week, donnera la possibilité de mettre en lumière les designers sélectionnés par Birimian Ventures, première société d’investissement opérationnelle consacrée aux marques de luxe et premium d’héritage africain.

BV a bouclé en effet la phase de sélection des finalistes de son premier appel à candidature. Ces derniers vont pouvoir intégrer le programme d’accélération IFM-Birimian Accelerator x Africa, en partenariat avec l’Institut Français de la Mode. Lancé en juin 2021, le « IFM-Birimian Accelerator x Africa » est un programme d’accélération pour les marques émergentes d’héritage africain dans les secteurs de la mode, des accessoires et de la joaillerie. 

Chaque année, le programme entend accompagner une dizaine de jeunes créateurs sélectionnés par un comité composé d’experts de la scène créative internationale. Les marques participant au programme bénéficieront également d’investissement et/ou de services de conseils et d’accompagnement de la part de Birimian.

« Le programme d’accélération apporte les outils indispensables à l’essor des marques émergentes : définition d’une plateforme de marque, renforcement du processus créatif, ciblage d’une audience pertinente, définition d’une stratégie marketing cohérente, pilotage financier, planification et structuration des collections, stratégie de distribution, politique de communication… », ont indiqué les organisateurs.

Le programme est aussi présenté comme une opportunité unique pour les créateurs et les marques émergentes du continent et de la diaspora de pouvoir disposer durant dix mois d’un appui stratégique, opérationnel et financier, leur permettant ainsi de professionnaliser et institutionnaliser leurs activités. C’est un programme centré sur la formation de la jeune garde créative du continent et la promotion de l’entrepreneuriat créatif.

Le processus d’identification des talents s’est étendu sur deux mois, mêlant repérage, engagement actif auprès des marques et sélection des candidatures sur trois segments : prêt-à-porter (grand public + premium) pour 80% des marques, prêt-à-porter de mode (Premium et Luxe) et accessoires pour 20%. Les lieux de production sont pour 85% d’entre elles “made in Africa”. Leur base clientèle cumulée reflète les ambitions de Birimian avec une forte ouverture sur l’international (40%) et un potentiel significatif de rayonnement au-delà des frontières du continent.