Le concessionnaire du service public de distribution de l’énergie électrique au Cameroun, Energy of Cameroon (Eneo), a publié son rapport annuel de gestion au titre du dernier l’exercice. Il ressort ainsi que l’entreprise a enregistré un bénéfice de 5,58 milliards de FCFA en 2020, en augmentation de 29,47 milliards de FCFA par rapport à l’année précédente.

Selon Eneo, cette variation significative par rapport à 2019 vient de la comptabilisation d’une provision importante suite aux travaux de vérification générale de la comptabilité de l’entreprise pour environ 17 milliards de FCFA et de 3,2 milliards de provisions pour immobilisations non trouvées ».

On remarquera en outre pour la même période une augmentation de 14,26 milliards de FCFA des revenus de la société, en raison notamment de la « compensation régulatoire » comptabilisée à 25 milliards de FCFA environ, contre une prévision de 14 milliards, avec une comptabilisation de 15 milliards en décembre, suite à la décision de l’Agence de Régulation du secteur de l’électricité (Arsel) pour réintégration des charges de capacité dans le tarif de l’électricité.

Eneo qui a pu lever 100 milliards de FCFA sur le marché bancaire local, pour le financement de son programme d’investissement 2021 et 2022. Un signe de la confiance retrouvée des institutions bancaires envers la solvabilité de l’entreprise selon la compagnie d’électricité.

A savoir que des discussions initiées avec le ministère des Finances pour la mise en place d’une seconde opération de bancarisation des dettes de l’Etat vis-à-vis de Eneo à hauteur de 700 milliards de FCFA. Le rapport note, enfin, le lancement du processus de création d’une filiale de production dans la perspective du transfert des actifs, droits, obligations de Eneo au titre de la production à cette entité.