La première édition du Forum régional de la société civile en Afrique centrale, organisée par visioconférence, s’est déroulée ce mardi sur le thème, « le rôle de la société civile dans la participation des femmes et des jeunes à la construction post-Covid 19 en Afrique centrale ». Il a réuni une centaine d’organisations de la société civile des sept pays de la région : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, Centrafrique, République démocratique du Congo et Tchad.

« Travailler avec la société civile est une manière de rester au service des populations africaines », a-t-on soutenu. Quatre points étaient inscrits à l’ordre du jour du forum parmi lesquels le renforcement des capacités économiques des femmes et le développement des compétences des jeunes pour un meilleur accès à l’emploi, la construction de la résilience dans la sous-région après le Covid 19, l’intégration régionale.

Les acteurs de la société civile d’Afrique centrale ont insisté sur la nécessité de développer une synergie avec les autres partenaires de développement et sur les mécanismes de financement pour les acteurs non gouvernementaux. Ils ont également exprimé des préoccupations en rapport avec la situation des femmes et l’emploi des jeunes en situation de vulnérabilité ou vivant dans des contextes de fragilité.

Le directeur général adjoint de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la région Afrique centrale a expliqué les différents modes de financement, y compris pour les acteurs non gouvernementaux et est revenu sur la stratégie de la Banque en faveur des populations exposées à des situations de fragilité.

Au terme des travaux, des recommandations spécifiques ont été formulées en vue d’une meilleure prise en compte de la société civile dans l’intégration régionale à travers l’autonomisation économique et le développement des compétences des jeunes. Les recommandations ont aussi porté sur le rôle de la société civile dans la reconstruction post-Covid 9 en Afrique centrale. Le forum régional de la société civile d’Afrique centrale est le premier d’une série de cinq forums régionaux prévus cette année avec la BAD.