La conférence Africa Accelerating, qui rassemble des personnalités des secteurs public et privé, des décideurs politiques, des gestionnaires de milliards de dollars de capital investissement, est également une tribune pour une multitude de projets et d’opportunités de premier plan dans le cadre des relations économiques entre le Canada et l’Afrique.

C’est la Chambre de commerce Canada-Afrique qui a annoncé ce mercredi que le Premier ministre canadien Justin Trudeau présidera l’ouverture de la conférence de trois jours, du 26 au 28 octobre 2021. « Le message du Premier ministre sera centré sur les efforts canadiens, au Canada et sur le continent africain, pour relancer les économies africaines », a déclaré Sebastian Spio-Garbrah, président du conseil d’administration de la Chambre de commerce Canada-Afrique.

Il a ajouté que le Canada et l’Afrique possèdent de nombreux motifs d’être de solides partenaires, parmi lesquels les programmes en cours, les opportunités futures, ainsi que sa visite de l’an dernier à l’Union africaine. Le mois dernier, la Chambre de commerce Canada-Afrique a félicité le gouvernement canadien pour son engagement politique en faveur de l’Afrique, qui comprend notamment une stratégie de coopération économique inclusive, un soutien à l’Accord établissant la zone de libre-échange continentale africaine, la mise à disposition d’investissements accrus dans les infrastructures et le développement des partenariats pour la recherche et l’innovation.

« Nous sommes très heureux de voir que certaines des recommandations discutées par le président de notre conseil d’administration et le président de la Coalition Canada-Afrique pour la croissance sont reprises dans l’allocution du premier ministre Trudeau », s’est félicité Spio-Garbrah. Ivanhoe Mines Ltd, premier partenaire et principal sponsor 2021 de la Chambre de commerce Canada-Afrique, a fait savoir pour sa part qu’il est temps de relever les grands défis et concrétiser les possibilités de développer le commerce et les investissements entre le Canada et l’Afrique afin de favoriser le partage de retombées économiques durables.

Le programme comprend des options de financement pour des projets d’entreprise et d’affaires de toute taille, le soutien réciproque à l’exportation et l’analyse de pointe, notamment la plus récente approche politique canadienne des marchés africains et l’agenda de la Zone de libre-échange continentale africaine. Garreth Boor, président de la Chambre de commerce Canada-Afrique, a conclu : « Nous sommes impatients d’accueillir les nombreux délégués canadiens et toutes ces personnalités des divers secteurs africains, aussi bien virtuellement qu’en présentiel »