Initiative d’une jeune entrepreneure tchadienne du nom d’Imane Annadif, « Natural Cosmetics » est une startup qui a pour but d’ « apporter des solutions aux problèmes des soins de beauté ». Le lancement de l’entreprise s’est déroulé ce 11 octobre 2021, à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména, en présence du président de la Chambre de Commerce, du Young Ambassador et de plusieurs autres invités.

Imane Annadif a donné les raisons qui l’ont poussées à entreprendre dans ce domaine. « Je suis une fille qui a le rêve d’être belle comme toutes les autres femmes», a-t-elle confié au cours de son intervention. La jeune femme qui a aussi souligné que  « toute la jeunesse tchadienne bouge en innovant chaque jour et chacun dans son domaine ».

Elle a également profité de l’occasion pour faire un plaidoyer auprès des autorités pour un meilleur accompagnement de la jeunesse innovante et entrepreneuse « par des actes concrets ». Après son discours, la parole a été donnée à l’assistance pour des témoignages et des recommandations.

Plusieurs personnes ont apporté leur témoignage par rapport à l’entrepreneuriat en milieu jeune. Pour sa part, l’ambassadeur des jeunes entrepreneurs, Adam Ismaël Abdramane, a interpellé l’assistance en ces termes : « Nous devons encourager cette jeune audacieuse, en achetant chacun ses produits dès la sortie de cette salle ». L’assistance été invitée par la suite à découvrir les différents produits exposés à l’entrée de la salle avant de déguster les différents plats prévus pour la circonstance.

Au Tchad, les jeunes de moins de 25 ans constituent la majorité (68 %) d’une population qui croît rapidement (+ 3.5 % par an), augmentant significativement le nombre de Tchadiens à éduquer, former et à insérer dans le tissu économique local. Dans la capitale, N’Djaména, le chômage des jeunes atteint des proportions inquiétantes et le développement d’activités génératrices de revenus et d’emplois constitue un enjeu majeur.