Le secrétaire général de la Commission de l’Océan Indien, le Prof. Vêlayoudom Marimoutou, s’est entretenu ce lundi avec le ministre seychellois des Affaires Etrangères et du Tourisme, Sylvestre Radegonde, à la Maison Quéau de Quinssy, à Victoria, aux Seychelles.

Ces entretiens s’inscrivent dans le cadre de la visite de travail qu’effectue Marimoutou aux Seychelles où il est arrivé durant le week-end accompagné de la chargée de mission à la COI, la Seychelloise Gina Bonne. 

On notera que c’est la première fois que le chef de la diplomatie seychelloise rencontre physiquement le dirigeant de la COI avec lequel il a fait un tour d’horizon des divers programmes et projets de développement notamment dans les domaines de la sécurité maritime, l’économie bleue et le changement climatique qui affecte encore plus fortement les petits États insulaires.

La ratification de l’Accord révisé de Victoria adopté récemment aux Seychelles et la modernisation de la COI afin qu’elle soit en phase avec les exigences et les enjeux de notre temps ont été au cœur des entretiens au cours desquels le Ministre Radegonde a réaffirmé toute l’importance que les Seychelles attachent à la COI et son appui total à la présidence française.

Le secrétaire général, a pour sa part, souligné l’importance de l’engagement des États membres envers les projets et les programmes de l’organisation sous-régionale afin que « les États membres soient les architectes de la construction de leur propre avenir.»

Etaient présents aux entretiens la secrétaire générale par intérim du Département des Affaires Etrangères, l’ambassadeur Lalatiana Accouche, la chargée de mission Gina Bonne, l’officier permanent de liaison (OPL) Jacques Belle ainsi que de hauts fonctionnaires du Département des Affaires Etrangères.