Le navire de patrouille britannique de la classe River va visiter le Nigeria, le Ghana, le Sénégal, la Gambie et le Cap-Vert, et participera à des exercices d'entraînement multinationaux dirigés par la France qui réuniront plusieurs partenaires dans la région, connus sous le nom d'exercice Grand African Nemo. 

Selon la Royal Navy, lors du départ du navire de Gibraltar le 4 octobre dernier, le HMS Trent est le premier navire de sa flotte à opérer dans cette zone stratégique pendant trois ans. Il effectuera des patrouilles de sécurité maritime et soutiendra les marines partenaires en les aidant à développer des compétences maritimes clés et à élaborer des plans pour les opérations futures dans la région. 

« Ce déploiement est un signal clair de l'engagement du Royaume-Uni à s'engager de manière plus persistante dans la région, à travers laquelle plus de 6 milliards de livres sterling de commerce britannique transitent chaque année », a-t-on expliqué du côté de la Royal Navy qui a ajouté que cette initiative démontre l’engagement de la Grande Bretagne à relever les défis communs de la sécurité internationale.

Le HMS Trent transporte à son bord un contingent de Royal Marines du 42e Commando, qui formera les forces partenaires dans la région sur des thématiques comme l'embarquement et la recherche de navires suspects ou encore la gestion des preuves et les compétences médicales. Les commandos sont présentés par la Royal Navy comme des experts dans les opérations d'arraisonnement aidant à lutter contre les activités illégales telles que la piraterie, le trafic de drogue et le terrorisme. Le HMS Trent participera également à la conférence G7++ des Amis du golfe de Guinée (FoGG) à Dakar, que le Royaume-Uni copréside avec le Sénégal.