A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des pharmaciens sous le thème, « la pharmacie : toujours digne de confiance pour votre santé », le gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a offert des équipements pour améliorer le stockage et la gestion des médicaments et autres produits de santé au Fonds régional pour la promotion de la santé (FRPS) à Douala, au Cameroun.

L’USAID a offert un générateur, du matériel informatique, des détecteurs de fumée et des extincteurs. Parmi les responsables camerounais présents, il y avait le Délégué régional de la Santé publique de la Région du Littoral, Dr Albert Mambo, le Directeur de la Pharmacie, des Médicaments et des Laboratoires, Dr Sadou Salihou, l’Administrateur du Fonds Régional de Promotion de la Santé, Dr Joseph Marie Bikoti, le Coordonnateur de la Commission Technique Régionale Groupe, Dr Victorinne Noelle Nicole Yongu, et Président de l’Ordre national des pharmaciens du Cameroun, Dr Franck Nana.

Selon l’USAID, cette initiative vise à renforcer la chaîne d’approvisionnement et accroître la disponibilité de médicaments fiables dans les établissements de santé de la région du Littoral. Le représentant de l’organisation américaine au Cameroun, Paul Richardson, a expliqué que le gouvernement des États-Unis appuie les dix Fonds régionaux pour la promotion de la santé du Cameroun afin de mettre en œuvre une stratégie de distribution des produits de santé couvrant près de 350 000 patients de VIH jusqu’au dernier kilomètre.

Il a aussi indiqué qu’un investissement de près de 38 milliards de francs CFA (68 millions de dollars) a été réalisé depuis 2011 dans l’assistance technique, l’appui logistique, la mise à niveau des infrastructures et l’achat de produits de prise en charge du VIH/SIDA et du paludisme au Cameroun. Il a ajouté que l’USAID a également facilité l’acheminement de 303 050 doses de vaccins de COVID-19 au Cameroun par le biais du mécanisme COVAX.

L’ambassade des États-Unis a, pour sa part, affirmé que son pays  souhaite renforcer sa collaboration avec le ministère de la Santé publique du Cameroun en vue d’améliorer la santé de tous les Camerounais.