Les dirigeants et l’équipe technique de Red Sea Power (Siemens-Gamesa) ont reçu, ce dimanche, le ministre djiboutien de l’Energie chargé des Ressources Naturelles Yonis Ali Guedi, accompagné des principaux responsables de son département, venu pour une visite d’inspection et d’évaluation du projet de 60 MW éoliennes au Goubet.

Accueilli tôt le matin sur le site du projet par les responsables de la société constructrice Red Sea Power, le ministre et sa délégation ont écouté les explications des ingénieurs et des techniciens sur l’état avancement du projet énergétique auquel les autorités accordent une importance prioritaire. 

Ainsi, Yonis Ali Guedi a pu constater de visu l’installation effective de 10 éoliennes ainsi qu’une onzième en cours de montage. Le ministre a, d’autre part, obtenu durant la réunion, l’assurance et l’engagement ferme du responsable de la construction, que les fondations qui soutiendront les tiges et les mâts des éoliennes seront toutes opérationnelles au mois d’octobre prochain. 

Red Sea Power prévoit qu’au mois de décembre prochain, les premiers mégawatts seront injectés dans le réseau national, sachant que la sous station de transformation est opérationnelle tandis que celle de la société est encore en construction. « Nul doute que cette centrale éolienne permettra de presque doubler la capacité de production d’électricité actuellement installée dans le pays », a-t-on indiqué en outre.

L’électricité produite à Djibouti provient essentiellement de combustibles fossile. Une situation qui ne s’arrime plus aux enjeux actuels et à venir du secteur énergétique. Cette nouvelle installation permettra de réduire le coût de l’électricité et d’atteindre une certaine indépendance énergétique tout en réduisant les émissions de CO2 du pays.