La Fondation Merck, la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne, programme une cérémonie de remise des prix, via un événement virtuel, pour célébrer et féliciter les gagnants des prix de la mode 2020 de la communauté « Mode avec But », qui se tiendra le 1er septembre 2021. Au-delà de la mode, la Fondation mise sur un véritable changement de culture pour mieux impacter les communautés.

Les prix ont été annoncés par la Fondation Merck en partenariat avec les Premières Dames Africaines, qui sont également les ambassadrices de la Fondation. La Sénatrice Dr. Rasha Kelej, CEO de Merck Foundation, a soulignée : « Je suis fière de reconnaître et d'apprécier nos gagnants et de les accueillir dans notre nouvelle communauté « Mode avec But ».

Toujours selon cette dernière, « les jeunes designers africains qui ont remporté les prix et les prix précédents ont contribué à notre cause en développant des designs créatifs extraordinaires qui délivrent des messages forts et influents pour autonomiser les femmes infertiles et dire non à la stigmatisation de l'infertilité ». Et d’ajouter qu’elle est ravie de rencontrer et de célébrer les gagnants, grâce à une cérémonie de remise des prix en ligne. 

Dr. Rasha Kelej  qui aussi affirmé être impatiente de les guider sur la façon d'exécuter leurs conceptions. « Outre les gagnants, j'aimerais également inviter de jeunes talents de la mode du continent à assister à cette conférence virtuelle, afin de faire partie de notre communauté Mode avec But et de participer à nos prochaines initiatives passionnantes pour sensibiliser notre communauté sur des questions sociales et culturelles sensibles telles que ; l'éducation des filles, mettre fin à la violence sexiste et briser la stigmatisation de l'infertilité ; être la voix des sans-voix ».

Kezia Ansah-Mensah du Ghana, gagnante des Prix de la Mode 2019, soutient que la vision mise en avant pas cette initiative est de développer une communauté de jeunes créateurs de mode africains afin de catalyser un mouvement, qui va bien au-delà de la mode, et crée un changement de culture et soit la voix des sans-voix dans leurs communautés.

« L'industrie de la mode a déjà assez de flocons pour être superficielle. Changeons cette perception et créons une tendance de mode significative visant à éduquer nos communautés. J'aime la mode et je crois fermement que les créateurs peuvent créer des modèles pour hommes et femmes qu'ils seraient fiers de porter pour montrer leur contribution à leurs communautés, villages et villes à travers l'Afrique », ont aussi souligné les organisateurs.