L’Union africaine a sorti un communiqué suite à la dégradation sensible  des relations entre les deux pays du Maghreb. Le Président de la Commission de l’organisation continentale, Moussa Faki Mahamat, a ainsi exprimé son « profond regret concernant la rupture des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc, pays piliers de l’UA ».

« Le président de la Commission déplore toute détérioration des relations fraternelles, historiques, multidimensionnelles des deux États et des deux peuples maghrébins frères », a aussi indiqué Moussa Faki Mahamat. Le Président de la Commission qui appelle les dirigeants des deux pays à s’abstenir de tout acte de nature à inciter à l’escalade. Il les appelle à s’engager résolument dans une logique de paix et de coopération fructueuse dans les intérêts bien compris des deux peuples. Il réitère l’entière disponibilité de l’UA à promouvoir toute initiative en vue de la reprise de leurs relations fraternelles au service de la Paix et la prospérité au Maghreb et en Afrique.

Pour rappel, l’Algérie a annoncé mardi la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc voisin, accusant le royaume « d’actions hostiles » à l’égard d’Alger. Ce dernier dénonce notamment le soutien de Rabat aux organisations indépendantistes de Kabylie (région berbérophone au nord du pays, à l’est d’Alger). Les autorités algériennes accusent le Maroc de les avoir encouragés à réclamer leur droit à l’autodétermination. 

Mais c’était surtout la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, en décembre 2020, en échange d’une reconnaissance par les autorités américaines de la « souveraineté » marocaine sur le Sahara occidental, qui a fait monter d’un cran les tensions avec l’Algérie. Selon le média marocain Le 360 , le Maroc a décidé de fermer son ambassade à Alger, ce vendredi 27 août, et de rapatrier ses diplomates dont l’ambassadeur.