La nouvelle usine de transformation de tomates construite par le groupe agroalimentaire Weddi Africa Ltd, dans le district de Berekum West, dans la région de Bono, vient d’être inaugurée par le président ghanéen Nana Akufo-Addo. L’unité est dotée d’une capacité installée de traitement de 40 000 tonnes de tomates fraîches par an.

Weddi Africa Ltd a investi 16 millions $ dans ce projet qui dépendra pour son approvisionnement d’une plantation de 971 hectares ainsi que d’un réseau de producteurs indépendants regroupant 2000 exploitants dans les régions d'Ahafo et de Bono.

Le projet a vu le jour dans le cadre de l'initiative gouvernementale One District-OneFactory. Weddi Africa Ltd, présidée par Nana Yaw Boahene et dirigée par Benjamin Tackie, se présente comme une entreprise ghanéenne à 100 % et promet de créer plus de 300 emplois directs et 3 000 emplois indirects. 

Mais la société compte aussi tirer parti des opportunités de marché présentées par la Zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA), dont le secrétariat a été établi et mis en service à Accra. Une ambition qui s’arrime avec celle du gouvernement ghanéen qui a lancé un plan de soutien au secteur industriel afin que le pays puisse mieux s’attaquer au marché régional. 

A savoir par ailleurs qu’une station de radio communautaire est rattachée à l'usine. Elle est conçue pour diffuser de multiples programmes d'éducation des agriculteurs et des activités de sensibilisation communautaire. Ce volet communication a aussi bénéficié du financement global du projet industriel assuré notamment par la Ghana Exim Bank et la Banque de développement agricole (ADB).