Ce vendredi 27 août 2021 s’est tenue à Berlin (Allemagne) la 4e édition de la Conférence du G20 « Compact With Africa », une initiative visant la mobilisation accrue d’investissements privés, et notamment allemands, en faveur du continent africain.

C’est sous l’égide d’Angela Merkel que la rencontre du « Compact with Africa » s’est tenue ce vendredi. L’événement est une initiative regroupant douze pays mis sur orbite dans la foulée de la présidence allemande du G20 en 2017. « Si dans le passé, on a surtout parlé économie, la rencontre a cette fois eu lieu sous forme hybride, et a surtout été consacrée à la pandémie de Covid-19 et aux vaccins. C’était aussi pour la chancelière allemande l’occasion de faire ses adieux à l’Afrique, à un mois des élections qui marqueront son départ du pouvoir », a commenté la chaîne RFI.

Plusieurs leaders africains ont pris part à la conférence. Parmi ceux-ci, le Sénégalais Macky Sall. Dans un communiqué, Dakar a qualifié  « Compact With Africa » d’une « belle opportunité pour le Sénégal et le continent de créer des plateformes devant réunir les investisseurs privés allemands et africains autour des projets intégrateurs ».

Pour la Côte d’Ivoire, représentée par le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Abdourahmane Cissé, la conférence a été l’occasion de « réaffirmer sa volonté́ de poursuivre sa dynamique de croissance économique et ses réformes en matière d’amélioration de l’environnement des affaires ». La Côte d’Ivoire a, en outre, fait des propositions pour un soutien plus important de l’ensemble des partenaires au continent africain dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

A savoir que c’est Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le président de la RDC et aussi de l’Union africaine, qui a été l’invité d’honneur de la conférence cette année. Le chef de l’Etat congolais est arrivé à Berlin le jeudi 26 août, en fin de soirée. « Compact with Africa se trouve être une belle opportunité pour la RDC et le continent, de créer des plateformes devant réunir les investisseurs privés allemands et africains autour des projets intégrateurs », a indiqué un communiqué de la présidence de la RDC.