DP World, le géant dubaïote qui se présente comme l’un des leaders mondiaux des solutions logistiques intégrées, et le gouvernement du Somaliland ont inauguré en grande pompe le nouveau terminal à conteneurs du port de Berbera, suite à l'achèvement de la première phase d'expansion du port dans le cadre de son développement en un centre de commerce régional majeur pour desservir la Corne de l'Afrique. Mais ce n’est qu’un volet du mégaprojet qui vise à faire de Berbera un centre logistique, industriel et commercial de classe mondiale.

Le nouveau terminal à conteneurs du port de Berbera a une capacité de 500 000 EVP par an. Selon ses promoteurs, la deuxième phase d'expansion du terminal permettra d'augmenter la capacité jusqu'à deux millions d'EVP par an. La zone économique de Berbera, en cours de développement, vise pour sa part à attirer des investissements, de nouvelles entreprises et à créer des milliers d’emplois. « L'extension du port, de la zone économique et du corridor de Berbera transformera cette ville en un centre maritime, industriel et logistique intégré dans la Corne de l'Afrique », s’enthousiasme DP World.

Muse Bihi Abdi, président du Somaliland, et le Sultan Ahmed bin Sulayem, PDG de DP World, présents lors de l’événement inaugural du nouveau terminal auquel ont assisté plus de 200 invités, dont une délégation du gouvernement éthiopien conduite par Ahmed Shide, ministre des Finances, et Dagmawit Moges, ministre des Transports, ne cachent pas leurs ambitions : attirer les plus grands navires et capter les grands investisseurs notamment d’Asie en prenant pour modèle la Jebel Ali Free Zone de DP World à Dubaï.

La zone économique en cours d’aménagement est reliée au port et stratégiquement située le long de la route Berbera-Wajaale (Corridor de Berbera). Elle ambitionne de servir de centre de commerce de premier plan et ciblera une multitude de secteurs, notamment l'entreposage, la logistique, le commerce, l’industrie et d'autres secteurs connexes. Quant au nouveau terminal à conteneurs, doté d'un tirant d'eau de 17 m, d'un quai de 400 m et de trois portiques STS (ship to shore), il comprend également un parc à conteneurs équipé de huit grues portiques sur pneus (RTG) et un nouveau centre de services portuaires à guichet unique.

DP World a indiqué avoir investi jusqu'à 442 millions de dollars US pour développer et agrandir le port de Berbera. La première phase étant maintenant achevée, son PDG a annoncé que les travaux sont déjà en cours pour poursuivre l'expansion dont l'extension du nouveau quai de 400 à 1000 mètres, et l'installation de grues portiques STS supplémentaires, permettant au port de traiter jusqu'à deux millions de conteneurs EVP par an, et plusieurs grands porte-conteneurs en même temps.

Notons en outre le projet de mise à niveau de la route du corridor de Berbera, financé par le Fonds d'Abu Dhabi pour le développement et le ministère britannique du développement international, et celui de la route de contournement d'Hargeisa, financé par UK Aid, devraient être achevés respectivement au quatrième trimestre de 2021 et au troisième trimestre de 2022. La route sera reliée à l'autoroute existante du côté éthiopien et fera de Berbera une route commerciale directe pour les marchandises éthiopiennes en transit.