Souk At-tanmia est un programme d’appui à l’entrepreneuriat initié par la Banque africaine de développement avec le concours, parmi d’autres, des gouvernements britannique, américain et danois. Sans être un dispositif exclusif aux périodes de crise, le programme affirme avoir permis de préserver de nombreux emplois des effets du Covid-19. Et soutient que, depuis 2012, il a contribué à la création de 250 nouvelles entreprises et de 2 000 emplois.

A travers surtout des communiqués de presse, le programme mène une campagne de communication basée sur des témoignages d’entrepreneurs. Il est épaulé en cela par le dispositif de diffusion de la BAD. Parmi les sociétés mises en avant figure celle de Sondos qui dit avoir retrouvé l’espoir et a pu donner un nouvel élan à son activité. « Le déclic pour me lancer m’est venu lorsque j'ai pris conscience des menaces auxquelles était confrontée ma région », a-t-elle témoigné. 

Aujourd’hui, en dépit de la crise sanitaire, Sondos a acquis une nouvelle machine de traitement des déchets, à la pointe de la technologie. « Le cauchemar s’est finalement transformé en rêve. Et nous avons enfin pu atteindre notre objectif de traiter 1 000 tonnes de déchets sanitaires par an. Je suis convaincue que notre mission ne va pas s'arrêter là. Nous allons changer les mentalités ».

« Souk At-tanmia mobilise les acteurs locaux et les institutions pertinentes du secteur public pour initier les partenariats public-privé-ONG, qui pourront fournir un modèle de soutien intégré au niveau local et qui à terme pourrait constituer des plateformes régionales de coordination de l’écosystème entrepreneurial », explique l’un des promoteurs du programme qui a mené une enquête démontrant que les entreprises soutenues par l’initiative ont été affectées par la crise avec une baisse moyenne d’environ 60% de leur chiffre d’affaires. La moitié de leurs emplois sont menacés.

Le ministre tunisien de l’Économie, des Finances et de l’Appui à l’investissement, Ali Kooli, figure parmi les fervents supporteurs du programme. Pour ce membre du gouvernement, Souk At-tanmia est probablement l'une des initiatives les plus novatrices pour aider les jeunes à construire leurs propres projets, pour soutenir les communautés défavorisées et créer une nouvelle dynamique économique.