Liquid Intelligent Technologies, le spécialiste des solutions numériques, a franchi le cap des 100 000 km de réseau en fibre optique en Afrique, se positionnant ainsi comme le plus grand fournisseur indépendant de réseaux en fibre optique sur les marchés émergents. 

Sur le continent, Liquid Intelligent Technologies a fait passer son compteur de 89 989 km au début de l'année 2021 à plus de 100 000 km actuellement. « Grâce à son réseau de fibre additionnel reliant 14 pays, principalement en Afrique subsaharienne, les clients peuvent désormais explorer les opportunités en Afrique et sur les marchés américain, asiatique et européen », a annoncé l’’entreprise dans un communiqué.

L'infrastructure en fibre optique de Liquid touche ainsi plus de 100 millions de personnes dans 643 villes du continent. Ce réseau qualifié de considérable créera « de nouvelles opportunités, en concrétisant l'inclusion numérique pour les entreprises et les particuliers sur tout le continent et, en définitive, en accélérant la transformation numérique qui se poursuit en Afrique ».

La société soutient que ce bilan élogieux est le fruit de nombreux efforts et d'un dynamisme qui ont suivi la vision initiale et le plan de croissance de Liquid, comme l'a souligné Nic Rudnick, président-directeur général du groupe. « Depuis des années, nous avons réussi à relier des pays grâce à notre connectivité à haut débit et à nos services numériques. Nos partenariats fructueux avec nos clients nous ont assuré d'être reconnus aujourd'hui comme une entreprise technologique ayant permis aux entreprises locales d'accéder aux capacités du cloud, à des solutions de cybersécurité de classe mondiale, en plus de nos capacités existantes en matière de télécommunications et de connectivité ».

Liquid a récemment étendu ses activités en République démocratique du Congo, apportant son réseau de fibre optique et ses services numériques à un pays qui ne comptait auparavant que sur un haut débit mobile onéreux. Pour la première fois, 2,7 millions d'habitants de Mbuji-Mayi en RDC auront accès à la connectivité par fibre optique, créant ainsi un environnement qui stimule de nouvelles opportunités de croissance dans le secteur.

Pour Liquid, la connectivité est vitale pour la croissance économique de l'Afrique, le développement de la pénétration permettra également aux petites entreprises, aux entreprises et aux institutions gouvernementales de renforcer leur compétitivité grâce aux solutions numériques adaptées à leurs besoins individuels.

La société qui a tenu à citer le constat de Deloitte selon lequel avec un taux de pénétration d’à peine 20% en Afrique, l'internet joue un rôle essentiel en élargissant l'accès aux ressources éducatives et en accélérant le partage des connaissances entre les étudiants et les enseignants. Il améliore la qualité de l'enseignement hors ligne, entraînant de meilleurs résultats scolaires grâce aux ressources d'apprentissage en ligne. En améliorant l'éducation, les jeunes sont plus aptes à l'emploi, et une meilleure alphabétisation favorise l'inclusion sociale et profite à l'économie.