Au total, 5,2 millions de personnes, soit 91% de la population du Tigré, ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence en raison du conflit depuis novembre dernier selon le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Ce dernier qui a aussi soutenu avoir besoin de 203 millions de dollars américains pour continuer à intensifier sa réponse au Tigré jusqu'à la fin de l'année.

Le Programme Alimentaire Mondial est en première ligne pour fournir de l'aide alimentaire d'urgence notamment dans les zones du nord-ouest et du sud du Tigré. Il compte intensifier ses opérations dans ces zones pour atteindre 2,1 millions de personnes ayant besoin d'une aide alimentaire.

Au début de cette semaine, le PAM a déclaré avoir réussi à accéder aux 13 woredas (districts) du nord-ouest pour venir en aide à 885 000 personnes. Les distributions du PAM ont commencé à la fin du mois de mars dans trois woredas de la zone sud où 168 000 personnes ont jusqu'à présent reçu des vivres d'urgence, ce qui porte le total à 1,05 million de personnes. Avant que l’organisation ne soit affectée aux zones Nord-Ouest et Sud, 33 000 personnes de la zone Est ont pu obtenir de l’aide. En mai, il a touché près de 100 000 enfants et femmes enceintes ou allaitantes dans toutes les zones, à l'exception de l'Ouest.

Le PAM a aussi décidé de lancer une deuxième série d’aide alimentaire d’urgence pour six semaines, à commencer par Korem et Ofla, deux des cinq nouveaux woredas de la zone sud récemment ajoutés aux zones opérationnelles de l’organisation qui revendique le titre de plus grande structure à vocation humanitaire au monde. Dans les premiers jours de ses opérations, il prévoit de soutenir environ 80 000 personnes sur près de 200 000 ciblées.

Dans un communiqué publié ce 1er juin, le PAM a rappelé qu’il compte bien continuer à diriger la réponse nutritionnelle d'urgence dans tout le Tigré avec ses partenaires et envisage d’intensifier son appui pour atteindre les populations de 70 woredas. Et d’ajouter que l'accès dans les zones rurales reste le principal défi même si 315 000 rations nutritionnelles d'urgence aux enfants et aux femmes ont pu être distribuées depuis février dans 31 woredas. Mais pourra-t-il réunir les 203 millions de dollars ?