Holberton, la startup bien connue de la Silicon Valley et SAYNA, la première plateforme africaine d’Edtech & IT micro job, s’allient pour répondre à la demande croissante de développeurs informatiques à Madagascar et en Afrique, par le biais de nouveaux cursus à suivre en ligne.
 
La société de formation en développement informatique, basée à San Francisco, a choisi de s’associer  avec SAYNA, la société d’éducation et de micro job IT en ligne basée à Madagascar. Cette collaboration a pour objectif d’offrir et de développer une éducation technologique inclusive, abordable et de  haute qualité dans la grande île de l’océan Indien. 
 
Le partenariat entre Holberton et SAYNA concerne des programmes de e-learning, sur mesure et complets, conçus pour s’arrimer aux attentes locales et s’adapter au marché mondial de l’emploi dans le monde de la Tech. Des cursus créés grâce à l’OS of Education, le système d’exploitation d’Holberton. Une nouvelle technologie innovante qui offre la possibilité aux écoles et aux institutions de créer des programmes d’études en informatique selon les caractéristiques de leurs apprenants et des objectifs à atteindre.
 
« Nous sommes ravis de travailler avec SAYNA, une entreprise aussi innovante et d’excellence sur le continent africain. En déployant notre OS of Education, cette solution va permettre à de nombreux étudiants de rejoindre la révolution numérique qui balaie le monde actuellement », s’enthousiasme Julien Barbier, PDG d'Holberton. 
 
SAYNA propose des formations ouvertes à tous les malgaches quel que soit leur niveau de connaissance en informatique. L’offre développée avec Holberton est accessible  à partir de 500 euros, et la durée des programmes varie entre 9 et 18 mois. Le premier programme flexible (à temps partiel) baptisé « Fighter » permet de devenir en 12 mois développeur web Full Stack. Le second programme baptisé « Student » permet en 18 mois à temps plein de devenir ingénieur logiciel. Enfin, le troisième programme baptisé « Executive » offre aux développeurs confirmés de se spécialiser dans une nouvelle technologie (AR/VR - Machine Learning - Blockchain)  en 9 mois.
 
Selon Martina Razafimahefa, la jeune fondatrice de SAYNA, il est important que les étudiants de Madagascar puissent acquérir une expérience professionnelle réelle, à travers des micro-tâches IT provenant de projets informatiques d’entreprises internationales comme que le Groupe AXIAN et Orange ou des institutions de premier plan comme la Banque mondiale. Des formations qui permettent aux étudiants de se procurer rapidement de solides aptitudes informatiques. « Plus ils seront performants au cours de leurs études à valider des compétences IT, plus ils auront de chance d’accéder à des projets IT de haut niveau et donc à un premier complément de revenu », soutient-elle. Aussi, ils pourront accéder à des emplois rémunérateurs, à l’instar des étudiants du réseau d’Holberton School qui ont rejoint des structures telles que Google, Apple, Tesla ou Pinterest.
 
Grâce à ce partenariat, SAYNA ambitionne de former 500 nouveaux développeurs sur l’ensemble du territoire malgache d’ici la fin d’année 2021. Des objectifs appelés à évoluer de manière exponentielle pour les prochaines années.