Viral Facts Afrique revendique le titre de première initiative africaine pour lutter contre la désinformation en ligne dans le domaine de la santé. Elle vient d’être lancée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avec un réseau d’organisations de vérification des faits et d’organismes de santé publique de premier plan.

Viral Facts Afrique tirera parti des connaissances et de l’influence d’un réseau unique en son genre constitué de 14 organisations pour contrecarrer la désinformation dans le domaine de la santé et pour « vacciner » le grand public contre les mensonges. L’initiative commence par l’implication de spécialistes de la vérification des faits sanitaires, d’explications et de la réfutation de mythes, ainsi que par la formulation de messages de sensibilisation aux méfaits de la propagation d’informations trompeuses. Ces messages sont optimalisés pour être partagés sur les principales plateformes de réseau social.

« Les allégations mensongères peuvent se propager plus rapidement que la Covid-19 elle-même, souvent parce qu’elles sont simples, visuelles et font appel à nos émotions. Viral Facts Afrique ambitionne de réfuter rapidement les mythes là où ils se propagent et d’aider les populations à faire la distinction entre les faits avérés qui peuvent sauver des vies et le bruit. Ensemble, nous pouvons mettre fin aux rumeurs virales en partageant des faits viraux », a déclaré Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Des informations sur la Covid-19 ont été partagées et consultées plus de 16 milliards de fois, et reprises plus de six millions de fois sur Twitter comme sur d’autres sites d’information en ligne, entre novembre 2020 et mars 2021, dans les 47 pays de la Région africaine de l’OMS, selon Global Pulse, l’initiative mondiale du Secrétaire général des Nations Unies sur les méga-données et l’intelligence artificielle.

De même, dans la région africaine de l’OMS, les références aux vaccins ont augmenté de plus de 300 % pour dépasser la barre de 675 000 fois entre décembre 2020 et février 2021, par rapport aux deux mois précédant. L’initiative Viral Facts Afrique est lancée au moment où 90 millions de doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19 sont attendues en Afrique dans les mois à venir.

Viral Facts Afrique fait partie de l’Alliance pour la riposte à l’infodémie en Afrique (AIRA), un réseau hébergé par l’OMS qui coordonne les actions et met en commun les ressources pour combattre les fausses informations et combler les lacunes en matière d’information sur la pandémie de COVID-19 comme sur les autres situations d’urgence sanitaire en Afrique.