Heirs Holdings, la structure présidée par Tony Elumelu qui se présente comme le principal investisseur stratégique africain, en partenariat avec la société affiliée Transcorp, l’un des plus importants conglomérats cotés en bourse du Nigéria, a annoncé l'acquisition d'une participation de 45% dans la licence pétrolière nigériane OML 17 et les actifs connexes, par l'intermédiaire de TNOG Oil and Gas Limited.

L’acquisition a été faite auprès de Shell Petroleum Development Company of Nigeria Limited, Total E&P Nigeria Limited et ENI. En outre, TNOG Oil and Gas Limited aura l’exclusivité de l’exploitation de l'actif.

La transaction est l’une des plus importantes opérations financières réalisées dans le secteur de hydrocarbures en Afrique depuis plus d'une décennie, avec un financement de US$1,1 milliards, fourni par un consortium de banques d’ordre international et régional et les investisseurs privés. 

OML 17 a actuellement une capacité de production de l’équivalent de 27 000 barils de pétrole par jour et, selon les estimations, des réserves 2P de 1,2 milliards de barils de pétrole, avec  1 milliard supplémentaire de barils de ressources équivalentes en pétrole.

Heirs Holdings affirme mettre en œuvre un plan de « création d’un secteur de l'énergie intégrée en Afrique » en misant sur des « portefeuilles stratégiques ». A noter par ailleurs que Transcorp est l' un des plus grand producteur d'électricité du Nigeria , avec une capacité de 2.000 MW, à travers l’acquisition de Transcorp Power Plant et l'acquisition récente de Afam Power Plc et Afam Three Fast Power Limited.
 
Le président de Heirs Holdings, Tony Elumelu, a déclaré avoir une vision très claire : « créer la première multinationale énergétique intégrée d'Afrique, une entreprise mondiale de qualité, uniquement axée sur l’Afrique » et a réaffirmé sa confiance envers l’économie nigériane.