YouTube dispose maintenant d’un fonds de 100 millions de dollars baptisé « Black Voices Fund ». C’est à partir de ce fonds que la plateforme va consacrer une enveloppe au profit d’artistes et créateurs, dont des Kenyans, des Sud-africains et des Nigérians. D’ici à ans, YouTube ambitionne d’élargir  significativement l’exposition des histoires noires.

Les créateurs d’histoires noires auront ainsi l’opportunité, durant les trois années à venir, de bénéficier de soutiens financiers du Black Voices Fund, le fonds mondial d’YouTube mis en orbite il y a tout juste quatre mois. Ce fonds a été monté pour accompagner les artistes noirs et les créateurs de contenus. Il s’est fixé comme objectif de donner une nouvelle dimension à la promotion de leur travail sur YouTube à moyen terme. 

En d’autres termes, YouTubeBlack Voices Fund sera utilisé pour acquérir et produire des programmes YouTube Originals axés sur l’expérience Black, et pour soutenir directement les créateurs et artistes noirs afin qu’ils puissent prospérer sur la plateforme.

Black Voices Fund compte dans un premier temps financer en priorité les créateurs de contenus au Kenya, au Nigeria et en Afrique du Sud pour le volet africain du programme. Mais les créateurs des Etats-Unis et du Brésil figurent aussi dans la liste.  

YouTube n’exclue pas cependant d’élargir cette opportunité à d’autres pays. La plateforme de streaming vidéo indique que Black Voices Fund consacrera ses efforts dans la perspective de mettre en valeur des récits innovants, qui mettent l’accent sur « la puissance intellectuelle, l’authenticité, la dignité [...] » des Noirs. Pour YouTube, ce n’est qu’en prenant position contre ceux qui tentent d’intimider et de harceler que l’entreprise se rapproche réellement de la réalisation de sa mission.