Selon les Nations Unies, les opérations de paix qu’elles mènent font des progrès pour rester, dans les années à venir, « un outil multilatéral indispensable à la disposition de la communauté internationale ». Pour le chef des opérations de paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, l’initiative Action pour le maintien de la paix (A4P), lancée il y a deux ans, a permis de recentrer le maintien de la paix avec des mandats plus ciblés, des opérations plus fortes et plus sûres, mieux équipées et mieux formées.

 
 « La pandémie (de Covid-19) a imposé de nouveaux défis, mais, dans des domaines tels que les politiques et les orientations, elle a également créé un espace de progrès et a engendré de nouvelles approches dynamiques et innovantes pour la mise en œuvre des engagements de l’A4P », a souligné Lacroix devant les membres du Conseil de sécurité.
 
 Dans le domaine politique, la A4P soutient que malgré les circonstances difficiles liées à la Covid-19, ses missions ont permis un appui efficace aux processus politiques et à la mise en œuvre des accords de paix, prenant pour exemple le paraphe de l'accord de paix entre le gouvernement de transition du Soudan et les groupes armés du Darfour. Autre exemple : au Mali, le coup d'État du 18 août a obligé la Mission des Nations Unies (MINUSMA) à s'engager pour soutenir les consultations sur les modalités de la transition. 
 
Au Mali, en RCA et en République démocratique du Congo, les Nations Unies soulignent que leurs missions ont pris « des mesures créatives pour poursuivre leur travail de protection ». Les technologies de communication virtuelle comme WhatsApp ont été ainsi utilisées pour mener des campagnes de sensibilisation sur les violences sexuelles liées aux conflits parmi les personnes déplacées internes.
 

A l’avenir, le chef des opérations de paix a estimé qu’il fallait s’appuyer sur les progrès accomplis et passer à une deuxième phase de mise en œuvre de l'A4P. Le Secrétariat des Nations Unies a annoncé avoir déjà commencé à élaborer les priorités globales pour la prochaine phase en 2021 et au-delà.