Selon Georges Serre, ancien diplomate qui a notamment été ambassadeur de France en Cote d’Ivoire, aujourd’hui conseiller chargé des relations internationales au sein du transporteur maritime CMA CGM, le secteur africain de la logistique « continue de jouir d’une croissance satisfaisante » malgré une baisse conjoncturelle du trafic conteneurisé à l’échelle mondiale.

Aux côtés du transporteur marseillais, les grands armateurs comme Maersk, MSC ou le chinois Cosco démontrent une forte capacité de résilience et travaillent même à élargir leur offre de services, notamment à terre, pour garder ses parts de marché sur une activité toujours plus concurrentielle.

Mais l’optimisme de Georges Serre vient aussi du fait que Ceva Logistics, la filiale de CMA CGM, est aujourd’hui l’heureux propriétaire d’AMI Worldwide, opérateur très présent dans la partie orientale de l’Afrique. Ce dernier compte notamment miser sur le boom annoncé du secteur gazier du Mozambique pour booster ses activités.