Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

FEMMES ENTREPRENEURES | We-Fi poursuit son soutien



L’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi) a annoncé cette semaine le lancement d’un nouveau cycle de financement dans le cadre duquel la Facilité pour l’inclusion financière numérique en Afrique (ADFI) de la Banque africaine de développement qui recevra 15 millions de dollars américains.

Ce quatrième cycle de financement, a-t-on indiqué dans un communiqué, servira à développer et étendre les solutions financières numériques en faveur des femmes détenant des petites et moyennes entreprises au Cameroun, en Égypte, au Kenya, au Mozambique et au Nigeria. D’un montant de 54,8 millions de dollars, le fonds est destiné à près de 69 000 femmes entrepreneures dans les économies en développement ayant accès aux technologies du numérique et à la finance.

Il a en outre été indiqué que le financement permettra à la Facilité pour l’inclusion financière numérique en Afrique d’élaborer et de mettre en œuvre des programmes visant à améliorer l’accès numérique au financement pour les femmes entrepreneures. L’objectif est de réduire le déficit de financement de 42 milliards de dollars auquel les femmes entrepreneures en Afrique font face et d’améliorer leur efficacité opérationnelle, ce qui leur permettra de reconstruire en mieux après la crise provoquée par la pandémie de Covid-19.

Selon Bärbel Kofler, parlementaire et secrétaire d’État du ministère allemand de la Coopération économique et du Développement, « l’autonomisation économique des femmes est mise sous pression en raison des conflits et de l’insécurité, de la hausse des prix et des effets persistants de la pandémie de Covid dans le monde. « L’accès à la technologie et au financement sera essentiel pour libérer le potentiel des femmes entrepreneures », a-t-elle ajouté.

Stefan Nalletamby, directeur du Département du développement du secteur financier du Groupe de la Banque africaine de développement, a déclaré, pour sa part, que « les solutions financières numériques sont indispensables pour améliorer la qualité de vie des populations en Afrique et réduire l’écart entre les sexes en matière d’accès au financement qui vient en complément du programme Discrimination positive en matière de financement pour les femmes d’Afrique ».

Trois autres banques multilatérales de développement ont reçu des allocations lors de ce quatrième cycle de financement. Il s’agit de la Banque islamique de développement, du Groupe de la Banque interaméricaine de développement et du Groupe de la Banque mondiale.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.