Type Here to Get Search Results !
FLASH
DEVISES

UMOA | Numérisation de son marché financier



Le Dépositaire central et banque de règlement de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) s’engage dans un projet de modernisation et de numérisation de l’infrastructure de son marché financer régional. Un protocole d’accord de don d’un montant de 400 000 dollars américains a été signé à cet effet avec la Banque africaine de développement (BAD).

Marie-Laure Akin-Olugbade, Directrice Générale pour la région Afrique de l’Ouest du Groupe de la Banque africaine de développement, a déclaré qu’après avoir déjà soutenu le Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers, la Bourse régionale des valeurs mobilières, et l’Agence UMOA-Titres, la BAD va poursuivre son accompagnement du marché avec ce partenariat avec le Dépositaire central, Banque de règlement.

Le financement non remboursable proviendra du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés des capitaux, un fonds multi-donateurs, administré par la Banque africaine de développement. Il permettra la création et l'opérationnalisation d'une plateforme numérique pour automatiser la gestion des opérations d’appel public à l’épargne pour le marché financier régional. La plateforme sera hébergée par le Dépositaire central de l’Union monétaire ouest-africaine, acteur indépendant dans le processus d’appel public à l’épargne.

Cette initiative devrait faciliter l'accès aux informations et données d’appel public à l’épargne pour les acteurs du marché régional et mettre à leur disposition des informations fiables en temps réel. La solution numérique permettra en outre d’automatiser le processus opérationnel relatif à la phase de souscription, pour disposer en temps réel, des registres d’allocations les plus fiables et réduire au maximum la période d’immobilisation qui précède leur inscription dans les livres du Dépositaire central.

« Ce projet sera mis en œuvre à un moment opportun, où la plupart de nos pays membres régionaux, y compris ceux de l’Union monétaire ouest-africaine, cherchent à stimuler la relance post-Covid-19. Le soutien de la Banque africaine de développement par le biais de ce don aidera à mobiliser des ressources supplémentaires et à soutenir les efforts des économies de l’Union », a-t-on aussi indiqué.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires
* Please Don't Spam Here. All the Comments are Reviewed by Admin.